Répondre

PO 2011 ECF : Bulls (1) vs Heat (2)

 <  Page 10  > 
masquer Actualisé il y a plus de 98 mois
poeastfinalspost

espn chicago /// espn miami

G#1 Heat 82 @ Bulls 103 box score

G#2 Heat 85 @ Bulls 75 box score

G#3 Bulls 85 @ Heat 96 box score

G#4 Bulls 93 @ Heat 101 box score

G#5 Heat 83 @ Bulls 80 box score


G#1 Knicks 85 @ Celtics 87 box score

Chicago Bulls
62W - 20L
1
Miami Heat
58W - 24L
4

MIAMI HEAT EASTERN CHAMPIONS

.
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
Par contre, c'est la fatigue ou j'ai l'impression que Miami a développé un semblant de jeu la nuit dernière, contrairement à l'accoutumée ?

Y'avait pas mal de séquences avec Wade-James qui tenaient la balle durant toute la durée de la possession avant de prendre un shoot, mais j'ai trouvé que globalement, le ballon circulait un peu plus.

Effet "home game" ?

PS : A noter que cette impression est contredite par le Box score

String
Deeetroit :)
Grffin groupie
(Historique)
Répondre – Profil
Surtout que miami roule sur tout le monde mais non , miami n'est pas dans le vrai , ca paie bosh trop cher , y a mieux etc etc .

Ils vont gagner , peut-etre , le titre , ils s'en branlent royalement de ce qui aurait pu etre mieux ( surtout qu'une finale nba , si ils perdent , pour une premiere saison y aura que les hater pour parler d echec)

Ils viennent de briser boston et chicago mais ca trouve encore a placer des ptites crottes sur bosh .

Et puis il gagnent des matchs , c'est reel , l'histoire de changer bosh contre X c'est fictif , impossible de comparer .
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Je ne sais pas. Mais certains posts de Troy qui enfonce des portes ouvertes avec élégance sont clairement useless
Répondre – Profil
-- Bullet in the head a dit : C'est usant, les discussions encule-mouches déconnectées de la réalité, juste pour passer le temps ou étaler sa pseudo-science… --

Combien ton User Percentage ?
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
-- Troy a dit : Par contre si les shooteurs mettent leur shoot, la défense se retrouve obligé tôt ou tard de laisser Lebron en single coverage (surtout en fin de match). Et là Lebron fait toute la différence. --

Tout à fait. Et d'ailleurs, si LeBron s'est retrouvé en single coverage en fin de match la nuit dernière, c'est parce que les shooteurs mettaient leurs shoots : 5 treys dans tout le match

3615 ONENCULEBIENLESMOUCHES
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Sinon, pour abréger la masturbation de neurones, évidemment que le Heat aurait plus besoin d'un Garnett ou d'un Duncan que d'un Bosh. Et ? Il y a un Garnett disponible ou en passe de l'être ?

C'est usant, les discussions encule-mouches déconnectées de la réalité, juste pour passer le temps ou étaler sa pseudo-science…
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Tu multiplies les sources théoriques pour ne toujours pas avoir à regarder ce qui se passe sur le terrain ?

Evidemment qu'en théorie, un joueur a besoin de spacing (t'es capable de parler basket sans parler d'espaces ?). Pour pénétrer plus facilement, pour shooter plus facilement, pour trouver un partenaire plus facilement. Ce n'est pas propre au basket, c'est propre à tous les sports où l'occupation de l'espace et la faculté à en créer et à les exploiter est primordiale.

Sauf que là, tu fais pas mal de masturbation théorique sans intérêt. Car déconnectée de la réalité qui nous intéresse avec deux joueurs et peut-être les deux joueurs (ou 2 des joueurs) qui savent le mieux s'exprimer sans espace.

Je ne sais même pas pourquoi je te réponds vu que tu ignores mes posts.
Troy
Troy
(Reconnu)
Répondre – Profil
I33 , si "LBJ n'a pas besoin de Jones pour attaquer le cercle, il a simplement besoin que Jones mette dedans quand il lui ressort le ballon après avoir attiré la défense." ...

Reflechis, si LBJ n'a pas besoin de Jones pour attaquer le cercle, et bien il ne lui fait pas la passe et il termine son action.
Si il ressort la balle c'est bien qu'il a BESOIN de lui. Personne ne refuserait un dunk pour ressortir la balle, ça n'a aucun sens; si Lebron agit comme ça c'est qu'il n'a pas le choix et que le chemin du panier lui est barré (exemple : les JO, ou Team USA était l'équipe qui prenait le plus de trois points quasiment malgré tout ses athlètes)
Par contre si les shooteurs mettent leur shoot, la défense se retrouve obligé tôt ou tard de laisser Lebron en single coverage (surtout en fin de match). Et là Lebron fait toute la différence.

L'absence de bons shooteurs pour une star ? C'est Kobe Bryant qui vous l'explique :
Lien

Une autre source d'un article d'un journaliste sur le Miami Heat :
"When LeBron and Wade are on the wings, the Heat need a guard who can shoot the ball. That's it. They don't need the guy to initiate anything, just be a spot-up shooter. The key to allowing Wade and James to play at their best is spacing."
Lien

Pour finir, et peut être que ça mettra fin au débat, une page du livre de Phil Jackson et Tex Winter.
Chapitre "Seven Principles of the Sound Offense"
Quel est le deuxième principe ?
Lien
J'imagine qu'on peut guère faire mieux comme source.
Répondre – Profil
-- Anonyme a dit : -- Martin Baratino a dit : -- Anonyme a dit : finales de conf' : ROSE : 36 % NOAH : 29 % tres faible ... le vrai point fort de miami c'est sa defense -- ca veut dire quoi ces chiffres ? 36% que Rose aille en finale NBA et 29% que Noah en fasse autant ? C'est toi Superbulls ? -- tu sais ce que c'est un % de reussite martin ? K. --

Ce que je peux te dire c'est que le % de chances que tu aies réussi à comprendre le sens de mon post parait beaucoup moins élevé que ceux de Rose ou de Noah
Philly thing
Sayonara
(Reconnu)
Répondre – Profil
-- i33 a dit : Mais si le Heat croise la route des Mavs en finale, je continue de penser que c'est Wade qui va sortir une série de malade et décrocher le titre de MVP. --


Je pense aussi. Et cette fois, Cuban va se jeter d'un pont après avoir vu Wade shooter 20 lancers par match.
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
-- i33 a dit : Mais si le Heat croise la route des Mavs en finale, je continue de penser que c'est Wade qui va sortir une série de malade et décrocher le titre de MVP. --

On n'est plus au All-Star Game ni en 2006

Il n'y a pas de raisons que LeBron ne continue pas de se balader. D'autant que Shawn Marion n'offrira pas beaucoup plus de résistance que Stevenson face à Wade
Répondre – Profil
Pour Noah c'est même dramatique
Pour une fois qu'on avait un bon rebondeur en EdF on tombe sur des mains carrées
i33

(Mythe)
Répondre – Profil
-- Bullet in the head a dit : Oui pour Miami, non pour Dallas. --

C'est peut-être moins le cas dans la série contre OKC mais c'est quand même arrivé souvent depuis le début des PO.
Dallas est capable de faire la différence sans lui (G4 contre Lakers) mais quand c'est tendu, il prend régulièrement les choses en main depuis le début des PO. C'est peut-être arrivé plus souvent contre Portland mais c'est aussi arrivé contre les Lakers et OKC. Dirk n'est pas qu'en mode scoreur, il est aussi en mode FP vers qui l'équipe se tourne quand ça compte. Et il est vraiment efficace dans ce registre. Moins que James, certes, mais c'est impossible de faire mieux ou même aussi bien.

D'ailleurs, LBJ est clairement en train de réaliser un véritable tour de force. On lui a reproché toute l'année d'aller se planquer derrière D-Wade pour gagner des titres et, s'il va effectivement se retrouver en position d'en gagner un, c'est en grande partie à lui-même qu'il le doit. A chaque fois que son équipe a eu besoin de lui, il a répondu présent. On attendait Wade pour finir le travail et on a eu droit au scénario inverse pratiquement à chaque fois : Wade ou Bosh qui font un gros travail pendant la rencontre et LBJ qui défonce tout le monde quand tout se joue.
Si Miami va au bout avec un James qui continue de dominer les fins de match, il sera le grand vainqueur de ces PO. Collectivement et individuellement.
Mais si le Heat croise la route des Mavs en finale, je continue de penser que c'est Wade qui va sortir une série de malade et décrocher le titre de MVP.
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
-- Martin Baratino a dit : -- Anonyme a dit : finales de conf' : ROSE : 36 % NOAH : 29 % tres faible ... le vrai point fort de miami c'est sa defense -- ca veut dire quoi ces chiffres ? 36% que Rose aille en finale NBA et 29% que Noah en fasse autant ? C'est toi Superbulls ? --

tu sais ce que c'est un % de reussite martin ?

K.
Répondre – Profil
-- Anonyme a dit : finales de conf' : ROSE : 36 % NOAH : 29 % tres faible ... le vrai point fort de miami c'est sa defense --

ca veut dire quoi ces chiffres ?
36% que Rose aille en finale NBA et 29% que Noah en fasse autant ?
C'est toi Superbulls ?
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
finales de conf' :

ROSE : 36 %

NOAH : 29 %

tres faible ... le vrai point fort de miami c'est sa defense

Répondre – Profil
ok ce soir je run TMC.. enfin je vais savoir !
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
-- Martin Baratino a dit : Tu as vu ? ça change tout hein Tu connais 4 teams maintenant, c'est un bon début --

Ce n'est pas moi qui enregistre les matches et qui les regarde 6 mois après. D'ailleurs, il serait temps que tu regardes enfin jouer le Run TMC
Répondre – Profil
-- Bullet in the head a dit : En résumé, il faut arrêter la branlette avec le spacing, arrêter l'analyse in boxscore utero et regarder un peu plus les matches… --

Tu as vu ? ça change tout hein
Tu connais 4 teams maintenant, c'est un bon début
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
-- i33 a dit : -- Troy a dit : Bottom line, le duo Lebron/Wade a besoin d'être entouré par des gars qui apportent : - Shoot extérieur (catch and shoot) pour le spacing -- Troy, je suis d'accord avec ce que tu dis mais pas forcément dans ce cas précis. --

D'autant que LeBron et Wade n'ont pas besoin d'espaces (pardon, de spacing) pour attaquer. Leur jeu est d'attaquer en permanence et frontalement, même (et surtout ?) quand il n'y a pas d'espace. Il recherchent l'affrontement direct, le défi physique et s'attendent à prendre un mur. C'est tout juste s'ils n'en ont pas besoin.

Ça n'a effectivement aucun sens de dire qu'ils ont besoin d'espaces. Le problème de Castor Troy est de généraliser et de faire du tableau noir "pour tous". Sa description est valable pour beaucoup de basketteurs mais tous les basketteurs (sauf ceux du dimanche) n'ont pas besoin de cette configuration pour s'exprimer. Et surtout pas la paire James-Wade.

En résumé, il faut arrêter la branlette avec le spacing, arrêter l'analyse in boxscore utero et regarder un peu plus les matches…
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
-- i33 a dit : N'empêche qu'à chaque fois, c'est le FP qui plie l'affaire quand ça compte vraiment. C'est même arrivé dans plus de la moitié des matches. Et ce sont ces deux teams qui iront en finale... --

Oui pour Miami, non pour Dallas.
Je te rappelle que dans le Game 1, Dirk ne shoote que 15 fois (OK, OK, il tente 24 LF).

Dans le Game 3, ce n'est pas le seul Dirk qui fait que Dallas se retrouve à mener 30-10 (ou un truc dans le genre). Et OKC revient à -6 (voire -4, j'ai un doute), preuve que Dirk n'a rien plié du tout.

Dirk n'a réellement plié l'affaire que dans le Game 4. En fait, même pas : il ramène Dallas dans le match mais il ne score que 2 points dans l'OT, sur lancers francs.

Nowitzki est énorme dans ces PO, énorme dans cette série avec une adresse éblouissante, il alimente la table de marque mais il n'a pas été décisif au sens où tu l'entends.

LeBron, hier, sort des séquences défensives décisives ET des shoots importantissimes. Il y a du déchet à côté mais lui tue réellement les matches.
i33

(Mythe)
Répondre – Profil
Hier, Rose a inversé ses stats habituelles : 27 tirs pour marquer 23 points. Depuis le début des PO, c'est 23 tirs pour marquer 27 points.
Et 36% de réussite aux shoots en 4 matches contre le Heat. C'est un naufrage.
i33

(Mythe)
Répondre – Profil
-- Bullet in the head a dit : Permettez moi d'affirmer une fois de plus mon désaccord avec les positions que certains ont prises. Cette règle du spacing, vous vous asseyez totalement mais alors totalement dessus. Aucun avantage en talent n'est capable de compenser cette nécessité --

Depuis le temps des PO, James et Dirk gagnent des matches et des séries parce que personne n'arrive à les arrêter.
On peut raconter tout ce qu'on veut : Dallas joue collectif, Miami défend bien... etc. N'empêche qu'à chaque fois, c'est le FP qui plie l'affaire quand ça compte vraiment. C'est même arrivé dans plus de la moitié des matches. Et ce sont ces deux teams qui iront en finale...
i33

(Mythe)
Répondre – Profil
-- Troy a dit : Bottom line, le duo Lebron/Wade a besoin d'être entouré par des gars qui apportent : - Shoot extérieur (catch and shoot) pour le spacing --

Troy, je suis d'accord avec ce que tu dis mais pas forcément dans ce cas précis.
Wade et James ont effectivement besoin d'être entourés par des shooteurs... Mais principalement parce qu'ils attirent les défenses. Aucune équipe ne va pas pratiquer d'aide défensive sur un de ces deux là parce qu'ils respectent les shooteurs, qui squattent dans les angles.
Ce que tu dis est valable dans une très grande majorité des cas : avoir un shooteur extérieur étire les défenses, bla, bla, bla...
Mais dans le cas de Wade et James, tu ne leur mets pas des shooteurs pour qu'ils rencontrent une raquette moins blindée, tu leur mets des shooteurs parce que tu sais qu'ils vont attirer les défenses et qu'ils sont suffisamment bons passeurs pour trouver le joueur abandonné.
Quand James était à Cleveland, tu voyais souvent l'équipe adverse faire des prises à deux sur lui et abandonner complètement Mo Williams, qui est pourtant une vraie menace extérieure. Dans ce cas précis, Williams profite de la présence de James, pas l'inverse.
Idem à Miami. LBJ n'a pas besoin de Jones pour attaquer le cercle, il a simplement besoin que Jones mette dedans quand il lui ressort le ballon après avoir attiré la défense.
En fait, James et Wade sont des spécialistes du jeu en iso qui créent plus de spacing que n'importe quel shooteur efficace.
Dice
Day Man
(Légende)
Répondre – Profil
-- Troy a dit : Mais on ne peut pas parler de big three et il y a un certains nombres de joueurs dans la ligue qui seraient plus utile à cette équipe et pour moi c'est quasiment un fait. --

Big 3 c'est avant tout pour designer le fait qu'il y a 3 joueurs largement au dessus du lot. Tout les 3 FP l'an dernier, tout les 3 all stars, tout les 3 champions avec team USA. De ce fait il y a 3 gros calibres potentiels dans cette équipe... Après que tu estimes qu'ils ne sont pas complémentaires et qu'il pourrait y avoir moins cher que Bosh, c'est une autre histoire.

Reste qu'individuellement, ça reste 3 grosses stars de la ligue (et je ne les mets pas sur un même pied d'égalité).

Bosh c'est fait déchirer toute l'année et je ne doute pas un instant qu'il en sera de même a son prochain match raté, mais pour être un minimum crédible il faut aussi reconnaitre dans un même temps que sans ses perfs actuelles Miami n'en serait pas là... Tu pourras me dire qu'un Néné aurait fait aussi bien, reste qu'hier encore il remplace D.Wade au scoring, pas sûr que n'importe qui aurait pu le faire.

Bref Big 3 c'est avant tout pour designer 3 gros joueurs... Beaucoup ici (et ailleurs) pensent que la doublette de NY Melo/Stoud c'est de la daube, ça n'en reste pas moins les 2 fers de lance des Knicks.
Répondre – Profil
on encule bien les mouches ici on dirait
mettez vous au vélo les mecs
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
-- Troy a dit : Je rappelle qu'il a débuté que 11 matchs durant la saison régulière, il est un peu un titulaire par défaut pour le moment. --

Et tu crois qu'il y a un lien entre les deux ? Si JA a plus joué en PO, c'est parce que Spoelstra voulait un 5 plus mobile et athlétique que les deux ruines Dampier et Z… C'est quand même dingue la façon dont tu accommodes l'histoire à sauce

Il n'est pas question de faire de JA un pivot d'avenir. Son temps de jeu actuel ne donne aucune indication par rapport à la SR. Et vice versa. Pour l'instant, il est utilisé dans une mission spécifique. Et ça marche.

-- Mais on ne peut pas parler de big three --

T'as raison : en finale de Conférence, Bosh a le niveau mais pas Wade
Troy
Troy
(Reconnu)
Répondre – Profil
Phillything, tu as raison il est dur de jouer avec deux big men undersized même si les contre exemples existent (les Bulls jouaient souvent avec une doublette Kukoc/Rodman en 98, les Hawks jouent avec Horford/Smith et la raquette est très loin d'être le piont faible de cette équipe, OKC a aussi des interieurs relativement petits, etc.) .

Cependant qui pense ici que Joel Anthony va rester le pivot titulaire de cette équipe à long terme ? Je rappelle qu'il a débuté que 11 matchs durant la saison régulière, il est un peu un titulaire par défaut pour le moment. Je doute que Miami l'incorpore dans ses plans de cinq majeur à moyen terme.

Bref, de toute façon mon envie n'est pas de montrer que Josh Smith est un joueur idéal pour Miami, mais plutot qu'il existe un certains nombre de profils et de joueur qui seraient bien plsu complémentaires (et moins couteux) que Bosh actuellement.
Dans l'absolu Bosh est relativement bon. Mais on ne peut pas parler de big three et il y a un certains nombres de joueurs dans la ligue qui seraient plus utile à cette équipe et pour moi c'est quasiment un fait.

Philly thing
Sayonara
(Reconnu)
Répondre – Profil
-- Bullet in the head a dit : Cette règle du spacing, vous vous asseyez totalement mais alors totalement dessus. --



Philly thing
Sayonara
(Reconnu)
Répondre – Profil
-- Troy a dit : - Dennis Rodman, Ben Wallace, Horace Grant, Udonis Haslem (:p) , Tyrone Hill, Oakley, ... --


Euh, tu te rappelles avec qui ils étaient associé dans la raquette ces types là?

Leurs partenaires étaient tous des 7 footers, pas des 6'9 comme Joel Anthony. (a l'exception de Big Ben qui tout de toutes façons est une exception à lui seul )

Il y aurait probablement des mecs plus complémentaires que Bosh pour jouer avec Lebron et Wade. Mais Josh Smith n'en fait clairement pas partit. Tu ne peux pas jouer 35 minutes par match avec un (très) small ball et espérer quoi que ce soit en playoffs...
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Permettez moi d'affirmer une fois de plus mon désaccord avec les positions que certains ont prises. Cette règle du spacing, vous vous asseyez totalement mais alors totalement dessus. Aucun avantage en talent n'est capable de compenser cette nécessité
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
-- Troy a dit : Shoot extérieur (catch and shoot) pour le spacing --

Aaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhh
Troy
Troy
(Reconnu)
Répondre – Profil
- je comprends pas l'argument. Quand t'as 2 stars aux postes 2 et 3, tu dois impérativement faire comme les Bulls et compter sur un jeu offensif intérieur inexistant ? Tu crois pas que c'est une situation totalement contextuelle et liée aux système de Jax ?-
e., loin de moins la pensée qu'il faut absolument une quiche en attaque aux cotés de Lebron et Wade. L'idée est plutot de souligner que le duo Wade/Lebron a besoin avant tout d'un interieur qui va blinder la défense, s'occuper des rebonds et verrouiller la raquette, tout en allant chercher les rebonds offensifs si possible.
C'est à dire tout ce que Lebron et Wade ne font pas !

Quand on a deux des cinq meilleurs scoreurs de leur génération au poste 2 et 3, est-il logique de leur ajouter un interieur dont la principale et quasi unique qualité est le scoring ?

En comparaison, c'est comme si on ajoutait Steve Nash à cette équipe au poste 1. C'est bien, bien evidemmenet, mais c'est loin d'être complémentaire car il y a déja deux des meilleurs playmakers de cette génération qui domine énormément la balle.
Plus complémentaire serait un type à la Fisher. Un gars qui n'a pas besoin du ballon pour avoir un impact sur un match (car il est très bon spot-up shooter et qu'il a une bonne défense).

Idem pour le poste 4 ou 5. Miami est suffisement doté en scoring, alors si du scoring additionnel est loin d'être superflu, ce n'est pas la principale necessité pour cette équipe du Heat. Un bigman qui defend bien et verrouille le rebond serait bien plus utile.
J'ai cité dans un de mes posts précédents une liste de big man qui serait capable de faire cela mieux que Bosh tout en marquant environ 15-17 pts par match.
Vous avez tous bloqué sur Smith mais ce n'est pas le seul que j'ai cité.
Cependant je reste sur mes dire en ce qui concerne le Hawk. Je ne nie pas qu'il est inférieur à Bosh, néanmoins avec les passes de Lebron et Wade je le vois sans problème atteindre 15 pts par match tout en ayant un bien plus grand impact defensif que Bosh.
En ce qui concerne l'argument qui critique sa taille, c'est vrai que "you can't teach size" cependant de nombreux exemples montrent que ce n'est pas ça qui empecherait Smith d'avoir un impact défensif supérieur à Bosh (surtout que la différence de taille est loin d'être impressionante) :
Dennis Rodman, Ben Wallace, Horace Grant, Udonis Haslem (:p) , Tyrone Hill, Oakley, ...

Ca c'est ce qui concerne les types qui peuvent avoir un impact supérieur à Bosh tout en marquant 15 pts par match.
Après y a ceux qui auront un impact global superieur en marquant moins de 15 pts, je pense à Noah, Bogut, ce genre de gars.

Bottom line, le duo Lebron/Wade a besoin d'être entouré par des gars qui apportent :
- Shoot extérieur (catch and shoot) pour le spacing
- Bons defenseurs
- Présence au rebonds (offensifs comme defensifs)

Ils ont besoin de ces choses pour pouvoir se focaliser sur ce qu'ils font le mieux (créer offensivement soit pour les autres, soit pour eux même)

Bosh ne contribue en rien dans ces trois trucs là. Sa principale qualité est le scoring. Et pas le genre de scoring silencieux, terminant les actions discretement et plantant 15pts sans se faire remarquer. Non le jeu de Bosh sans ballon est moyen et pour scorer il a besoin du ballon en début du système.

Une fois de plus Bosh est loin d'être mauvais dans cette équipe dans l'absolu. Il fait du bon boulot.
Mais il ne mérite pas son salaire, et ne mérite pas d'être mis au même rang que Lebron et Wade. Enfin il y a un paquet de joueurs qui serait plsu complémentaires que lui.
Philly thing
Sayonara
(Reconnu)
Répondre – Profil



Quel luxe de se servir de Wade comme d'un "decoy"...
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
Si Miami passe ! contre Dallas, je les vois largement favori !

1) Plus gros mental : le heat a prouvé qu'il avait faim, vraiment très très faim !
2) Une gestion du money time en or : Défense triple barbelé quand il le faut - actions (shoot - int - block) ultra clutch de la part des stars, et surtout de LBJ.

A côté de ça, Dallas propose un jeu plus léché avec pas mal de shoots extérieurs !

Mouais, j'y crois pas, la défense et la gniak des heat fera la diff !

Le champion sera forcément celui au plus gros mental et à la plus grosse def, et à ce petit jeu le heat a déja énormément prouvé face à des bigs teams (boston / chicago).

Dallas à côté cela me semble trop tendre en résumé ^^

Il y aurait fallu des celtics au top niveau physique pour espérer sortir la meute de loups !


Répondre – Profil
-- Bullet in the head a dit : -- Bob a dit : Putain l'analyse de caniveau... -- Toi ou Troy pourriez sans doute faire mieux. Et ça pourrait intéresser Yahoo ou d'autres supports.

Moi je suis assez d'accord sur l'analyse d' Auclert
Bob qui réagit en fan en fait une autre mais je ne suis pas sûr qu'elle soit meilleure quant à Troy il aurait évidemment fait plus long et plus compliqué, ce qui ne veut pas dire forcément mieux..
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
-- Bob a dit : Putain l'analyse de caniveau... --

Toi ou Troy pourriez sans doute faire mieux. Et ça pourrait intéresser Yahoo ou d'autres supports. Mais pour ça, il faudrait que le conseil… enfin non, j'ai rien dit
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
A noter un Mike Miller qui apporte enfin ce qu'on attendait de lui, il a même participé à la démonstration défensive vue en fin de 4ème QT et en OT

String
Deeetroit :)
Grffin groupie
(Historique)
Répondre – Profil
Ils sont aussi MVP des finales
Karlone
“He a bitch !” - Green on teammate Durant 11/12/18
(Mythe)
Répondre – Profil
-- Bullet in the head a dit : En fait, je crois qu'il faut remonter à la fin des années 80 avec Magic Johnson côté Lakers, ou Isiah Thomas côté Pistons. Mais ces deux-là étaient d'abord des passeurs de génie. Ils tournaient facilement à 12-13 passes par match. --

Ce sont effectivement les derniers meneurs FP à avoir gagné le titre. Mais bon fallait voir les rosters des Pistons et des Lakers de l'époque. C'était archi blindé.
Karlone
“He a bitch !” - Green on teammate Durant 11/12/18
(Mythe)
Répondre – Profil
-- Bullet in the head a dit : Ça me fait penser à Karlone qui disait qu'on ne pouvait pas gagner le titre quand le FP était le meneur (référence à Deron). Et il a sans doute raison le cono --

C'est vrai que c'est marrant de regarder les meneurs des équipes qui ont gagné le titre depuis 20 ans.
Les meilleurs meneurs ayant un titre sont : Parker et Billups..
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Le banc de Dallas, c'est JET qui est on fire à 3 pts (ça va durer ?), Peja qui réussit un shoot décisif sur 3 et Barea qui fait du Rose sur 10 minutes. On verra si ça suffit
Haslem est très précieux en 6e homme, Miller est capable de sortir de sa boîte comme cette nuit et Chalmers peut apporter autant que Barea. L'apport du banc du Heat est de toute façon moins déterminant avec un Big 3 jouant beaucoup

Et les cinq qui s'équilibrent, c'est une grosse plaisanterie. LeBron défonce Marion, Wade défonce Stevenson et si Dirk va ridiculiser Bosh en attaque, les duels Kidd-Bibby et Chandler-Anthony ne suffisent pas à compenser l'énorme avantage de Miami aux postes 2-3

La seule chance de Dallas, c'est son aisance à l'extérieur. Mais on peut en dire autant de Miami qui a gagné à Boston et Chicago dans des salles difficilement prenables
Moi

(Mythe)
Répondre – Profil
-- Bullet in the head a dit : Dallas ne vit que par son adresse. Je ne vois pas comment les Mavs pourront survivre à l'intensité défensive du Heat et au rasoir 3 lames. --

Le banc de Dallas va atomiser celui de Miami alors que les starting line-ups devraient se neutraliser (avantage aux postes 1 et 5 pour Dallas, 2 et 3 pour Miami et assez équilibré sur le 4)
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
-- Baz a dit : Roooh la provoque "crème pâtissière" ! --

Du tout Dallas ne vit que par son adresse. Je ne vois pas comment les Mavs pourront survivre à l'intensité défensive du Heat et au rasoir 3 lames.
Ed
NBA fan
(Indispensable)
Répondre – Profil
Ca me rappelle Robinson vs Olajuwon, le MVP impuissant vs le vrai meilleur joueur de la ligue
Baz
OLYNYK LA POLICE
(Reconnu)
Répondre – Profil
-- Bullet in the head a dit : Avec tout ça, on n'a pas dit que Miami n'était plus qu'à une victoire du titre NBA --

Roooh la provoque "crème pâtissière" !
Tu crois vraiment que les fans de Dallas vont rentrer dans ton panneau ?
Really ? REEEAAALLY ?

Non en fait, ils lisent pas ce topic, aucun risque !
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Ça me fait penser à Karlone qui disait qu'on ne pouvait pas gagner le titre quand le FP était le meneur (référence à Deron). Et il a sans doute raison le cono
Baz
OLYNYK LA POLICE
(Reconnu)
Répondre – Profil
Conclusion ?
Il vaut mieux un scoreur meneur qu'un meneur scoreur.

C'est Miami qui a tout compris et qui joue sans point guard.
Fallait y penser !

(On a même cru un moment qu'ils jouaient sans power forward, mais c'était juste pour rigoler)

Bob

(Historique)
Répondre – Profil
Putain l'analyse de caniveau...
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Peut-on être champion NBA avec un meneur scoreur ?
mer 25 mai 10:35

Derrick Rose et Russell Westbrook évoluent au même poste, et ils ont les mêmes qualités : agressivité, vitesse, détente et explosivité. Ils ont le même âge (22 ans). Ils sont arrivés en NBA ensemble (2008). Ils ont été champions du monde ensemble (2010). Ils ont explosé cette année ensemble. Et ils viennent de s'écrouler... ensemble !

Toute la saison, je les ai comparés. Et les voilà qui montrent leur plus mauvais visage, au plus mauvais moment. Clairement, et quoi qu'il arrive dans les matches à venir, ils ont manqué leurs playoffs. Les chiffres sont sans pitié :
- Derrick Rose : 40% aux tirs, 24% à 3-points et 3.7 bps par match.
- Russell Westbrook : 39% aux tirs, 31% à 3-points et 4.7 bps par match.

Chacun vit un cauchemar.

La pression du titre de MVP

Pour Rose, la pression du trophée de MVP se fait ressentir. Il est devenu le plus jeune MVP de l'histoire, et forcément on attend beaucoup plus de lui. Quand on est le meilleur joueur du monde (c'est un peu ce que signifie le trophée de MVP), il faut être au top tous les soirs. Il faut élever son niveau de jeu. Surtout lorsqu'on évolue dans la meilleure équipe de la saison régulière.
Déjà face à indiana et Atlanta, Rose était en difficulté. Mais là, face au Heat, c'est une catastrophe. Il y a la fatigue bien sûr. Mais aussi la défense du Heat (LeBron James l'a étouffé en fin de match). Et puis il y a l'inexpérience. Aussi mature soit-il, Rose découvre que ses qualités athlétiques ne suffisent pas. Il va lui falloir apprendre à mieux gérer ses temps forts et ses temps faibles. Il faut qu'il apprenne à changer de rythme, et à apporter autre chose lorsqu'il n'est pas adroit.
Tous les grands champions sont passés par là. Lui le découvre cette année. A l'inverse, débarrassé de ce titre de MVP, LeBron James n'a peut-être jamais aussi bien joué...

Westbrook et Durant sont-ils compatibles ?

Même constat pour Westbrook, même si sa situation est un poil différente. Lui est l'option numéro 2 de son équipe, sauf qu'il donne l'impression de vouloir prendre le pouvoir. Je crois que c'est LE gros problème de OKC, et je me demande si Westbrook et Durant sont vraiment compatibles. C'est ce que révèle cette série face à Dallas, et c'était déjà perceptible face aux Grizzlies. Et d'ailleurs, la seule victoire du Thunder face aux Mavs a été obtenue avec Westbrook sur le banc dans le 4ème quart-temps.

Tony Parker, une exception ?

La faillite de ces deux « dragsters » me pousse à me poser cette question : peut-on être champion NBA avec un meneur-scoreur ? Quelle est la dernière franchise à être devenu championne NBA avec un meneur de jeu comme leader offensif ? On pourrait me répondre les Spurs en 2007 avec Tony Parker comme MVP des Finals sauf que l'option numéro 1 restait Tim Duncan. Ou alors Chauncey Billups en 2004 mais les Pistons n'avaient pas de véritable leader en attaque, et Billups tournait à 16 pts de moyenne, contre 21 pts/m pour Richard Hamilton.
En fait, je crois qu'il faut remonter à la fin des années 80 avec Magic Johnson côté Lakers, ou Isiah Thomas côté Pistons. Mais ces deux-là étaient d'abord des passeurs de génie. Ils tournaient facilement à 12-13 passes par match. Ce que ne feront jamais Derrick Rose et Russell Wesbrook.
Voilà pourquoi je pense qu'on ne peut pas devenir champion NBA avec un meneur de jeu scoreur. Allen Iverson avait essayé. Il s'est cassé les dents sur les Lakers. Derrick Rose essaie cette année, et c'est mal parti. Voilà de quoi faire réfléchir les dirigeants attirés par des meneurs qui plantent 20 à 25 points par match.

fabrice auclert
Aller à la page :   1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9 – 10 – 11 – 12 – 13 – 14 – 15 – 16 – 17 – 18 – 19 – 20 – 21 – 22 – 23 – 24 – 25 – 26 – 27 – 28 – 29 – 30
 < Précédent  Suivant > 
Répondre

 Sujet précédent < San Antonio Spurs 2011/2012
 Sujet suivant > Marché des transferts 2011/2012
Messages par page
Dernier en 1er en dernier
  Aller en haut de page

Nouveaux messages depuis votre dernière visite : ()