Washington Wizards 2012/2013

Page 1  > 
masquer Actualisé il y a plus de 65 mois
-
Bibi
//twitter.com/Bibi_2K12
(Historique)
 Profil
Anonyme a dit : John Wall - Bradley Beal - Otto Porter....ça a sacrement de la gueule. Hâte de voir ça.


+1

Sauf grosses blessures. Je le vois 5ème ou 6ème dés cette année
Auteur anonyme Auteur Anonyme
John Wall - Bradley Beal - Otto Porter....ça a sacrement de la gueule.
Hâte de voir ça.
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
 Profil
Anonyme a dit : Et comme je l'ai dit cette nuit, le fait qu'il réalise cette perf' face à Conley (un des meilleurs meneurs de la ligue, très sous-estimé) démontre à quel point il a sorti un match énorme. String

.. et Bayless qui s'est retrouvé souvent face à lui
Auteur anonyme Auteur Anonyme
Et comme je l'ai dit cette nuit, le fait qu'il réalise cette perf' face à Conley (un des meilleurs meneurs de la ligue, très sous-estimé) démontre à quel point il a sorti un match énorme.

String
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
 Profil
ilyas#3 a dit :
Martin Baratino a dit : 47 pts c'est la 3ème meilleure perf individuelle cette saison derrière Curry et Durant
Celle de Curry demeure la plus belle. Quasiment que des tirs extérieurs et peu de LF. Je suis pas fana des pointes à 50 avec 25 LF obtenus...

+1
Mais j'ai vu une bonne partie du match et ça n'a jamais tourné à la parodie de ce point de vue.. je veux dire une quête grotesque, permanente et insupportable de LF (suivez mon regard )
Wall est très fort c'est indiscutable et ça relève la perf défensive de Thompson face à lui l'autre soir
i33

(Mythe)
 Profil
Anonyme a dit : On l'a peut-être enterré trop vite


Moi le premier.

C'est le joueur que j'attendais le plus, quand il était à l'université, et lors de deuxième saison, je croyais plus trop à ce joueur. J'me disais que ça resterait un phénomène athlétique qui ne réussirait pas à s'imposer en NBA à cause de ses trop grosses lacunes.

Avec sa longue absence, j'ai un peu lâché l'affaire mais avec les stats qu'il sort ce mois-ci, j'aimerai bien le voir jouer parce que 52% aux tirs, ça me paraît miraculeux pour lui, qui n'avait absolument pas de tir à mi-distance et qui peinait à conclure ses drives (syndrôme Telfair), ses 2 premières saisons.

En tous cas, si ce revival se confirme, je suis bien content pour lui parce que quand il galope, Wall est vraiment fantastique à regarder jouer.
ilyas#3
Oh Oh Oh !
(Mythe)
 Profil
Martin Baratino a dit : 47 pts c'est la 3ème meilleure perf individuelle cette saison derrière Curry et Durant


Celle de Curry demeure la plus belle. Quasiment que des tirs extérieurs et peu de LF. Je suis pas fana des pointes à 50 avec 25 LF obtenus...
ilyas#3
Oh Oh Oh !
(Mythe)
 Profil
Wall en cette fin de saison, on sent qu'il a la dalle et qu'il est déjà impatient de débuter la saison prochaine.

Au complet, c'est à dire avec Néné, Wall, Ariza et Beal tous healthy, je pense que Washington aurait largement pu prétendre aux Playoffs.
Auteur anonyme Auteur Anonyme
On l'a peut-être enterré trop vite mais il faut pas oublié qu'il a été blessé, avec son physique et sa vitesse phénoménale (de loin le plus rapide de la nba).

S'il arrive a être constant au shoot, il va vite devenir injouable....hâte de le voir sur du plus long terme.
Auteur anonyme Auteur Anonyme
47-8-7 ... monstrueux.
Auteur anonyme Auteur Anonyme
22 ppm à 52% + 8 passes en mars pour Wall. Le meilleur mois de sa carrière.
Et Washington a même un bilan positif sur le période (8-6).

Famine
Auteur anonyme Auteur Anonyme
47 points sur la tronche de Conley, faut le faire !

String
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
 Profil
47 pts c'est la 3ème meilleure perf individuelle cette saison derrière Curry et Durant
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
 Profil
Seul D12 a shooté plus de LF sur un match cette saison
Auteur anonyme Auteur Anonyme
44 points à 12/21 pour Wall

Après avoir battu les Lakers et résisté face aux Warriors, Washington s'offre Memphis

String
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
 Profil
47 pts et 24 LF obtenus par Wall !
W de WAS sur MEM
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
 Profil
Il nous fait une Harden ce soir avec 18LF pour le moment..
MVP ?
Auteur anonyme Auteur Anonyme
34 points à 11/20, et Wash est à +5, pas mal, pas mal

String
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
 Profil
il s'est un peu calmé là
dommage il aurait pu viser les 50pts comme il était parti
Auteur anonyme Auteur Anonyme
J'étais justement venu parler de ça

Il cartonne Memphis à lui seul.

String
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
 Profil
26pts à 9/13 pour Wall à la mi temps de WAS-MEM
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
 Profil
Je les verrai bientôt à l'oeuvre et j'en parlerai
Pas forcément ici par contre
Auteur anonyme Auteur Anonyme
Ils ont enfin récupéré leur équipe entière.
i33

(Mythe)
 Profil
Wall semble en grande forme depuis le début du mois.
Quelqu'un a regardé un peu les Wizards et peut nous dire s'il y a eu une évolution dans le jeu de JW, svp?
Auteur anonyme Auteur Anonyme
mais bon force est de constater que l'équipe tourne mieux depuis qu'il est revenu. 9-7.
il aurait pu bosser sont shoot quand même pendant son absence. il va nous faire une wade et nous dire dans 5 ans qu'il se décide enfin à bosser son shoot.
ilyas#3
Oh Oh Oh !
(Mythe)
 Profil
Nan mais un minimum quoi. Tourner à 30% à 3pts quand t'es arrière en NBA, c'est le strict minimum.
Auteur anonyme Auteur Anonyme
Le mec c'est déjà un monstre, il manquerait plus qu'il est un tir à 3 pts... vous voulez pas James apprenne a dribler aussi?
ilyas#3
Oh Oh Oh !
(Mythe)
 Profil
Garcy22 a dit : C'est pour cela qu'ils ont draftés Beal qui est un tres bon shooteur longue distance et qui complemente bien Wall


Ça reste quand même assez rare de voir un meneur si peu adroit de loin. Je me souviens que Mark Jackson, à ses débuts, avait le même genre de problème avant de devenir un shooteur correct à Indiana.

J'ai vu plusieurs matchs de Wall et ce problème d'adresse ne s'arrête pas à la ligne à 7m23. A mi-distance, c'est également très, très limite.

C'est dommage, il a tout le reste et notamment une défense sur l'homme intéressante.
Moi

(Mythe)
 Profil
C'est pour cela qu'ils ont draftés Beal qui est un tres bon shooteur longue distance et qui complemente bien Wall
Beaman
Houston fait peur !!
(Mythe)
 Profil
Putain, 1/12 cette saison et 3/45 l'an dernier à 3pts pour lui
J'avais jamais fait gaffe à cette stat pour Wall.
Auteur anonyme Auteur Anonyme
Washington affiche un bilan de 8-7 depuis le retour de Wall, mais celui-ci réussit quand même à réitérer une saison à moins de 10% à 3 pts (8%), c'est vraiment un mauvais shooter longue distance
i33

(Mythe)
 Profil
Très chanceux les Clippers dans cette fin de match.
1/3 Washington aux LF. Rebond offensif LAC après une bonne défaite des Wizards et derrière les refs sifflent un porter de balle à Wall... alors qu'il dribblait sur place.
i33

(Mythe)
 Profil
Washington qui rate des LF et n'arrive pas à égaliser contre LAC. Frustrant.

Wall assez étonnant. Il gère bien dans ce match.
Auteur anonyme Auteur Anonyme
Oui, ils ont une équipe intéressante quand même.
Dommage que Wall se soit blessé. Healthy ils n'auraient pas fait tache en PO.
Beaman
Houston fait peur !!
(Mythe)
 Profil
Et un Seraphin qui progresse bien aussi.
Nene est bon, puissant mais il est tout le temps blessé ce joueur. Healthy il pourrait être un des meilleurs pivots de la ligue.
Auteur anonyme Auteur Anonyme
Costaud le retour de John Wall après une si longue absence .... 13pts 7asst 2rbds 1stls 2To en seulement 22min sur les 3 matchs
Et comme prévu Beal s'éclate avec lui.. 20points à ~50%
Une base solide pour l'avenir Wall-Beal, hâte de les voir a 100% avec plusieurs matchs dans les pattes.
i33

(Mythe)
 Profil
Un John Wall et ça repart (Inside Basket)

Pour la première fois de la saison sans doute, les Washington Wizards peuvent envisager la suite des événements avec sérénité. Le retour de John Wall offre de nouvelles perspectives à ce groupe qui ne s'est pas privé pour fêter cela dignement, par une victoire. C'est seulement la 6ème cette saison, mais elle est annonciatrice d'autres succès.

Mieux, c'est la première fois de la saison qu'ils remportent deux matchs à la suite. Une série qui pourrait continuer lundi contre Orlando, et mercredi, à Sacramento.
Débutant sur le banc, Wall fut limité à 22min de jeu pour 14pts et 4pds. Ovationné lors de chacune de ses entrées en jeu, il aura inspiré ses partenaires, donnant sa première passe décisive de la saison à Bradley Beal, celui avec qui il doit former le tandem du futur pour les Wiz'.

Surmotivés, les locaux allaient démarrer le match tambour battant, en remportant aisément le premier quart, bien aidés par l'entrée en jeu de leur meneur. Si Atlanta fera illusion dans le second quart, ce match ne pouvait pas échapper aux Wizards qui feront la différence dans le dernier quart. Auteur de 6pts en 2min en fin de 4ème quart, John Wall aura activement participé à conclure le match. Voilà aussi peut-être, ce qui manquait à cette équipe en quête d'identité.

En plus de Wall, AJ Price a été fameux avec 16pts, 4rbds et 3pds, alors que Bradley Beal compile 16pts, 4rbds et 3ints. Martell Webster complète avec 15pts alors que Nenê (8pts, 10rbds et 3pds) et Emeka Okafor (10pts et 10rbds) faisaient le ménage dans la peinture.
Kevin Séraphin termine avec 8pts à 4/10 aux tirs, 7rbds et 1ctre en 32min.

Pour Atlanta, Jeff Teague cumule 19pts, 3rbds et 4pds, Al Horford ajoutant 16pts, 12rbds et 3pds, et Josh Smith, 11pts, 8rbds et 4pds.
Johan Petro n'a pas foulé le parquet une seule seconde.
i33

(Mythe)
 Profil
John Wall devrait faire ses débuts ce Samedi (Trash Talk)

Sauf grosses surprises de dernière minute, John Wall devrait réaliser son début de saison ce Samedi, quand ses Wizards affronteront les Hawks d’Atlanta. Après plus de deux mois de compétition et de frustration, le sauveur de la capitale semble être enfin prêt.

J’accélère jour après jour, je prends mon temps mais je me sens de mieux en mieux,” souriait Wall, conscient que son retour est de plus en plus proche. “J’en ai marre de rester en costard, je veux mettre mon maillot.

Les Wizards restent sur une belle victoire face au Thunder, grâce à un shoot à la dernière seconde du sensationnel rookie Bradley Beal. Le duo Beal-Wall est sur toutes les lèvres depuis le début de saison, et les fans de la franchise devraient avoir un premier aperçu ce week-end, sauf si Randy Wittman sent quelque chose de mauvais, et fera alors son travail en tant que coach en le gardant sur le banc.

J’attends uniquement le feu vert,” témoignait Wittman ce midi. “Il n’est pas du tout dans la condition physique nécessaire pour jouer un match complet, et je ne veux pas qu’il se blesse à nouveau. Donc je dois garder tout ça en tête et limiter son temps de jeu, et ce sans avoir de médecin à côté de moi pour me le rappeler.

Wittman en sera-t-il capable ?
i33

(Mythe)
 Profil
Les Wizards surprennent le Thunder (Basket Americain)

Kevin Durant revenait hier soir dans sa ville natale pour y affronter les Washington Wizards. Si le triple meilleur scoreur de la ligue n’a pas raté son retour d’un plan de vu personnel (29 points, 7 rebonds, 8 passes décisives), la rencontre face à la plus mauvaise franchise de la ligue fût une bien mauvaise surprise pour le leader de la conférence ouest. Sur un tir à 0.3 seconde du terme de la rencontre de Brad Beal (22 points, 5 rebonds, 6 passes décisives) crucifia le Thunder et offrit le 5eme succès de la saison à son équipe.

Au terme d’une premier quart-temps de haute volée, les Wizards avaient dix longueurs d’avance (30-20), bien menés par l’adresse extérieure de Bradley Beal (3/3 derrière l’arc dans ce quart). OKC ne mit pas longtemps avant de réagir puisque dès le deuxième quart le Thunder infligea un 33-21 aux locaux pour prendre deux points d’avance à la pause (51-53).

Oklahoma City pensait bien avoir pris définitivement le match en main mais une terrible série de 16 tirs consécutifs manqués et 11 minutes passées en deuxième mi-temps sans scorer un panier (86-76). Une grosse fin de match de Serge Ibaka, innarêtable hier soir (26 points, 11 rebonds)), et deux missiles longues distances de Kevin Durant dans les dernières 90 secondes ramenèrent le Thunder à égalité avec leur hôte du soir (99-99). C’est alors que Beal surgit et décida de gâcher le retour de l’enfant du pays.

On notera également la bonne performance de Kevin Seraphin qui, après une semaine difficile, nous sort 19 points et 5 rebonds (sur 20 tirs pris cependant)




Kevin Séraphin : "Je me suis dit, celle là, pas possible qu’on la perde" (Basket Americain)


Malgré les absences de Nene et Jordan Crawford, les Washington Wizards ont crée l’exploit de battre la meilleure équipe de la ligue, Oklahoma City, sur un buzzer beater de Bradley Beal. Kevin Séraphin (19 points, 5 rebonds) revient sur la performance de son équipe.

Bonsoir Kevin, pour la deuxième fois cette saison, vous battez l’équipe ayant le meilleur bilan de la ligue (Washington avait battu Miami le 4 décembre dernier, ndlr). Les grosses écuries vous réussissent plutôt bien ?
C’est vrai qu’on a mieux joué ce soir, comme on l’avait déjà fait face à Miami plus tôt cette saison. J’ai l’impression qu’on se met au niveau de notre adversaire. Ce n’est pas volontaire, et c’est dommage parce qu’on fait la même chose face à Detroit ou Charlotte. Nous devons être plus constant et maintenir un niveau de jeu élevé en permanence.

Vous avez déjà perdu plusieurs matchs que vous n’auriez pas du. Que t’es-tu dit lorsque le Thunder est passé devant dans le Money Time ?
On y pense forcément vu le nombre de matchs qu’on a laissé filé alors qu’on avait une belle avance à quelques minutes de la fin de la partie. Mais je me suis dit, celle là, c’est pas possible qu’on la perde. J’avais déjà vu ce film trop de fois pour le revoir à nouveau. Et heureusement, on a su défendre sur les possessions clés et Brad a fait le reste.

Justement, Brad Beal, votre rookie vedette, commence à devenir un vrai leader sur le parquet. Comment vivez-vous son évolution ?
Il a mis un superbe shoot ce soir, qui nous offre la victoire. On savait depuis le premier jour qu’il avait un gros potentiel, et on le voit chaque jour à l’entrainement. Il progresse de jour en jour et c’est tant mieux pour nous !

Vous avez réalisé l’exploit de battre Oklahoma City sans votre meilleur marqueur, Jordan Crawford, et sans Nene, qui montait en puissance. Quand as-tu su que tu serais titulaire ?
Je l’ai su en arrivant à la salle cette après-midi.

Sur le plan personnel, tu as été très agressif en attaque malgré ton manque d’adresse lors de ses derniers matchs.
Oui, j’ai eu pas mal de bonnes positions et j’ai aussi pris mes responsabilités même si il y avait de sacrés clients en face. J’essaye d’améliorer ma sélection de tirs, mais globalement je suis satisfait de ma performance ce soir.

Vous avez souffert au rebond, notamment défensif, en fin de match. Est-ce un aspect du jeu que vous allez travailler ?
Il y a toujours des points à améliorer et ce soir, Ibaka et Perkins nous ont fait mal au rebond. Je crois que même Sefolosha en a pris un au milieu de la raquette. Nous devons mieux protéger notre panier, mais nous en avons aussi pris pas mal de l’autre côté du terrain.

Garrett Temple a été prolongé pour le reste de la saison et A.J. Price a fait son retour ce soir. Est-ce difficile de jouer chaque semaine avec un meneur de jeu différent ?
C’est ça la NBA, les joueurs vont et viennent, c’est comme ça, c’est le business de la ligue. Bien sur, chaque meneur à un style de jeu qui lui est propre mais mon rôle est de m’adapter à chacun et de faire mon job. Quand John Wall reviendra, j’espère quand même qu’on aura un peu de stabilité à ce niveau là.

Vous venez d’enchaîner cinq matchs en sept jours en alternant à chaque fois match à domicile et à l’extérieur. Vous avez maintenant cinq jours avant votre prochaine rencontre face aux Hawks. Repos à l’horizon cette semaine ?
Je sais en tout cas que je suis cramé. Quand on enchaîne les matchs comme ça en jouant trente minutes à chaque fois, la récupération est difficile. Je n’ai pas échappé au bain dans la glace en arrivant à la salle aujourd’hui. Nous avons quartier libre demain, pour le reste il faudra voir avec le coach. A titre personnel, je vais passer le plus de temps possible chez moi et éviter les sorties afin de revenir en pleine forme ce weekend.
ilyas#3
Oh Oh Oh !
(Mythe)
 Profil
Washington, énorme cancre de la ligue, qui tape Miami et OKC...
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
 Profil
Bien joué WAS ! enfin je marque un point de FOW avec OKC
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
 Profil
Spurs9 a dit : je sens bien Beal

Mais oui t'as raison
Spurs9
Ace of Spades
(Mythe)
 Profil
trop fort
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
 Profil
Beal qui leur fait payer l'addition !
Spurs9
Ace of Spades
(Mythe)
 Profil
je sens bien Beal
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
 Profil
Que de rebonds offensifs concédés par WAS c'est un désastre
12 sec à jouer égalité balle à WAS
Webster again ?
Spurs9
Ace of Spades
(Mythe)
 Profil
Martin Baratino a dit : WAS joue quand même petit bras ça se sent qu'ils ont peur de gagner Pas bon pour eux


ils n'ont surtout pas l'habitude
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
 Profil
WAS joue quand même petit bras ça se sent qu'ils ont peur de gagner
Pas bon pour eux
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
 Profil
WEBSTER FOR FOUR !!!
Spurs9
Ace of Spades
(Mythe)
 Profil
WASH shot trop vite
Aller à la page :   1 – 2 – 3
Suivant > 

 Sujet précédent < Utah Jazz 2012/2013
 Sujet suivant > Cleveland Cavaliers 2012/2013
Messages par page
Dernier en 1er en dernier
  Aller en haut de page

Nouveaux messages depuis votre dernière visite : ()