Répondre

Los Angeles Lakers 2018/2019

Page 1  > 
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
Martin Baratino a dit : Cette nuit les Lakers ont surmonté une grossière erreur d'arbitrage en allant s'imposer à OKC.


OKC qui restait sur 4 défaites en 5, dont une défaite face Atlanta lors du dernier match. Sacré perf des Lakers !
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
Répondre – Profil
The Number 9 a dit : J'ai bien lu tes raisons expliquant les défaites. Je ne suis absolument pas d'accord concernant Rondo. Kuzma par contre, il y a sûrement un effet oui.
Mais aucun n'a l'impact de James sur cette équipe, c'est donc la raison principale de cette série moyenne

Ce n'est pas parce qu' aucun des deux premiers cités n'a l'impact de James sur l'équipe qu'on doit forcément en déduire que l'absence de James est la raison qui permet d'expliquer la série.
Hypothèse : Rondo impact moyen, Kuzma gros impact, LBJ très gros impact, et les 3 réunis énorme impact.
Sachant que la présence des 3 ne suffit pas pour gagner tous les soirs et que l'absence des 3 est rédhibitoire, je te laisse combiner avec les différents cas de figure intermédiaires, et constater par toi même que ta conclusion est un raccourci un peu facile smiley.gif
The Number 9

(Légende)
Répondre – Profil
Je ne sais pas, tu répètes inlassablement que les Lakers ne sont pas pire sans James. Je pensais donc que tu répondais à quelqu'un (ma question était dans ce sens, j'aurais pu rater le post malgré l'activité proche du néant smiley.gif ).

J'ai bien lu tes raisons expliquant les défaites. Je ne suis absolument pas d'accord concernant Rondo. Kuzma par contre, il y a sûrement un effet oui.
Mais aucun n'a l'impact de James sur cette équipe, c'est donc la raison principale de cette série moyenne, ce qui était le sens de ma phrase. smiley.gif

Concernant Atlanta, ce n'était pas tellement une boutade, cela joue un peu mieux désormais. Un coach qui développe bien ses jeunes, qui eux jouent sans complexe.
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
Répondre – Profil
The Number 9 a dit :
Martin Baratino a dit : Alors certes le calendrier des Lakers depuis Noël ne compte pas parmi les plus violents de la League, n'empêche qu'on est loin pour le moment du cataclysme annoncé smiley.gif
Mais qui avait annoncé un cataclysme sur le forum ? pourquoi.gif
La vérité, c'est que malgré un calendrier peu violent sur la période (je te cite là, je n'ai pas regardé), le bilan des Lakers est en négatif depuis la blessure de James, alors qu'il était en positif jusque là. Donc soit le calendrier était encore plus facile, soit son absence est préjudiciable. smiley.gif
Et de toute façon, cela ne permet surtout pas de confirmer que les Lakers avant l'arrivée de James se seraient qualifiés sans soucis en PO cette saison. smiley.gif
Concernant OKC, rappelons quand même qu'ils sont en négatifs sur les 10 derniers matchs, avec notamment une branlée le match précédent face à Atlanta (qui vaut mieux que son classement, et est à surveiller, mais quand même smiley.gif ).

L'activité du forum est tellement misérable pour un vendredi que je vais répondre, même si dans le genre complètement HS on a rarement fait mieux que ton post smiley.gif
Sur le forum pas grand monde n'avait annoncé le cataclysme vu qu'on est plus que 6, et vu qu'on est sur Stopweb le "pas grand monde" est anonyme smiley.gif
Il n'empêche que j'ai lu un peu partout que le pire était à craindre pour les Lakers et comme je l'avais imaginé le pire n'est pas venu;
Si tu avais mieux lu tu aurais vu que je donne 2 autres raisons que James pour expliquer certaines défaites de LAL (Rondo, Kuzma)
Et que sans ces défaites le bilan serait du niveau de l'actuel 3ème de la W Conf.
L'équipe n'ayant plus rien à voir avec celle de l'an passé je ne peux donc pas prouver qu'elle se serait qualifiée sans LBJ et toi tu ne peux pas non plus prouver l'inverse (et c'est bien dommage car je suis convaincu que j'aurais enore eu raison smiley.gif )
Indiscutablement Atlanta dont j'avais dit qu'elle était indigne de la NBA a relevé la tête, il est donc possible qu'il faille s'en méfier ou pas (n'ayant pas étudié son cas comme je l'ai fait pour PHO)
Voilà, j'ai fait ma B.A de la journée smiley.gif
The Number 9

(Légende)
Répondre – Profil
Martin Baratino a dit : Alors certes le calendrier des Lakers depuis Noël ne compte pas parmi les plus violents de la League, n'empêche qu'on est loin pour le moment du cataclysme annoncé smiley.gif


Mais qui avait annoncé un cataclysme sur le forum ? pourquoi.gif

La vérité, c'est que malgré un calendrier peu violent sur la période (je te cite là, je n'ai pas regardé), le bilan des Lakers est en négatif depuis la blessure de James, alors qu'il était en positif jusque là. Donc soit le calendrier était encore plus facile, soit son absence est préjudiciable. smiley.gif
Et de toute façon, cela ne permet surtout pas de confirmer que les Lakers avant l'arrivée de James se seraient qualifiés sans soucis en PO cette saison. smiley.gif


Concernant OKC, rappelons quand même qu'ils sont en négatifs sur les 10 derniers matchs, avec notamment une branlée le match précédent face à Atlanta (qui vaut mieux que son classement, et est à surveiller, mais quand même smiley.gif ).
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
Répondre – Profil
Anonyme a dit : ton pos n réusmé : "abracadabra, les Lakers sont bons et l'absence de James n'est pas aussi préjudiciable que celle de Curry donc Curry est le meilleur joueur du monde"

C'est ton interprétation et pas un résumé.
Je n'ai pas dit que les Lakers étaient bons, je n'ai pas besoin de recourir à un post subliminal de 20 lignes sur les Lakers pour exprimer ce que je pense de Curry...
Le résumé ce serait plutôt : contrairement à ce que les groupies avaient annoncé, l'absence de James n'est pas si préjudiciable pour les Lakers smiley.gif
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
ton pos n réusmé : "abracadabra, les Lakers sont bons et l'absence de James n'est pas aussi préjudiciable que celle de Curry donc Curry est le meilleur joueur du monde"
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
Répondre – Profil
Anonyme a dit : Soulignons à nouveau la clairvoyance de Martin, qui après un seul petit match avait vu avant tout le monde que les Lakers n'ont pas vraiment pas de James. Hier soir, ils ont failli gagner contre les quadruple finaliste en titre et la seule équipe qui a su faire tomber la meilleure team all time (et en plus la vraie, celle avec l'extraordinaire Barnes et pas avec Durant).
Si vous me croyez pas, regardez ce magnifique bilan de 3-7. Et cette exceptionnelle huitième place, désormais à égalité avec Utah qui avait 4 matchs de retard il y a pas longtemps

Je la souligne avec plaisir ! smiley.gif
Cette nuit les Lakers ont surmonté une grossière erreur d'arbitrage en allant s'imposer à OKC.
Une réponse à ceux qui considèrent que cette équipe ne vaut pas un kopeck sans LBJ, ce qui n'aurait rien eu d'étonnant puisque l'équipe a été reconstruite cette saison autour de sa Majesté.
Sauf que la réalité n'est pas aussi tranchée que les groupies de James l'affirment, rien à voir par ex avec un GS sans Curry...
Depuis la blessure de LBJ le bilan des Lakers est de 6W-7L (je compte la victoire face aux Warriors qui s'est dessinée après la blessure de Lebron)
Parmi les 6 victoires on note 2 grosses perfs (à OKC donc, et à DAL où il est très compliqué de gagner)
Parmi les 7 défaites on relève une grosse contre perf face à CLE, mais on peut imaginer que ce soir là les caves, même avec LBJ en civil sur le banc, avaient de bonnes raisons d'être plus motivés que d'habitude, quitte à perdre une place dans la first pick race.
On note aussi qu'à chaque fois (2) que les Lakers se sont alignés sans LBJ, Rondo et Kuzma (rien que çà !) ils se sont (logiquement) inclinés.
Et c'est l'occasion de rappeler que Rondo, tout comme James, n'a pas disputé un seul match depuis la victoire face aux Warriors le jour de Noël.
Si Rondo avait été là il n'est pas délirant d'imaginer qu'au moins 2 défaites auraient pu être évitées (NYK et CLE), ce qui en théorie aurait permis à LAL de carrément conserver sa place au classement avec un 8W-5L (soit un PCT de .615 à comparer avec celui de l'actuel 3ème de la West Conf soit .591)
Alors certes le calendrier des Lakers depuis Noël ne compte pas parmi les plus violents de la League, n'empêche qu'on est loin pour le moment du cataclysme annoncé smiley.gif
Karlone
“He a bitch !” - Green on teammate Durant 11/12/18
(Mythe)
Répondre – Profil
...à moins qu'il faille se méfier des Cavs qui valent mieux que leur classement ? heyhey.gif

Dédicace d'un ancien du forum Martin smiley.gif
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
Soulignons à nouveau la clairvoyance de Martin, qui après un seul petit match avait vu avant tout le monde que les Lakers n'ont pas vraiment pas de James. Hier soir, ils ont failli gagner contre les quadruple finaliste en titre et la seule équipe qui a su faire tomber la meilleure team all time (et en plus la vraie, celle avec l'extraordinaire Barnes et pas avec Durant).

Si vous me croyez pas, regardez ce magnifique bilan de 3-7. Et cette exceptionnelle huitième place, désormais à égalité avec Utah qui avait 4 matchs de retard il y a pas longtemps
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
Répondre – Profil
Grosse perf de Kuzma cette nuit et victoire de LAL face à D3.
Ce qui confirme un peu plus mon analyse sur cette équipe des Lakers.
La LBJ dépendance n'est donc pas aussi grande que voudraient le faire croire les groupies du camion d'Akron et c'est bien ce que j'avais remarqué lors du match face aux Warriors.
Il y a eu un temps d'adaptation bien normal, le retour d'une autre pièce importante de l'effectif des Lakers après des problèmes de dos et finalement le bilan depuis la blessure de James est de 4W-5L.
Ce n'est donc pas la débandade annoncée et LAL est toujours dans le Top8 malgré le coup d'accélérateur des teams qui les précèdent au classement à l'exception d'OKC.
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
C'est une chose de voir les matchs, c'en est une autre de comprendre ce que tu vois smiley.gif
Exemple: les 3pts assistés de Curry heyhey.gif
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
Répondre – Profil
Anonyme a dit :
Martin Baratino a dit : à la fin de la saison sur les 100 matchs des Warriors j'en aurais normalement vu si je maintiens le rythme environ 90, et pas un QT par ci par là, mais 90 matchs en entier.
Qui peut en dire autant ici ?

A peu près tous ceux qui suivent une équipe? pourquoi.gif
Si les mecs se trouvent encore sur un forum avec 10 pèlerins, c'est qu'ils sont un minimum passionnés... Enfin je crois.

Je doute fort qu'ici où ailleurs, "tous les fans un minimum passionnés" voient 90% des matchs de leur équipe.
Sachant par ailleurs que chaque saison au moins 22 équipes jouent un maximum de 89 matchs, je serais curieux de savoir comment s'y prennent leurs fans, fussent ils un minimum passionnés, pour les voir jouer 90 fois dans la saison, sauf à mater plusieurs fois les mêmes matchs smiley.gif

Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
Martin Baratino a dit : Qui peut en dire autant ici ?


A peu près tous ceux qui suivent une équipe? pourquoi.gif

Si les mecs se trouvent encore sur un forum avec 10 pèlerins, c'est qu'ils sont un minimum passionnés... Enfin je crois.
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
Moi je regarde les matchs, moi je connais mon équipe, moi je suis le plus vieux fan de France, toujours besoin de se justifier et à l'arrivée ça sort des énormités sur Durant qui a toujours les dernièrs tirs et qui les rate systématiquement. Continue l'impro Martin !
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
Répondre – Profil
Anonyme a dit :
Martin Baratino a dit : Pour faire court LAL gagne avec James et perd sans lui.
Vu que l'équipe est construite autour de lui, est à son service, et que James monopolise le ballon, il n'y a rien d'étonnant à ce que LAL soit perdu sans son leader.
C'est le revers de la médaille de l'arrivée de James, s'il se blesse il n'y a pas de plan B, et pour les joueurs qui restent le changement est brutal puisqu'il leur faut tout réapprendre en quelque sorte.
Sauf que James n'est pas le seul absent puisque Rondo et maintenant Kuzma le sont aussi et je pense que ça impacte également beaucoup les résultats.
Je vais prendre l'exemple d'un match que j'ai vu : GSW-LAL.
A aucun moment dans ce match je me suis dit que les Lakers étaient "James dépendant".
Et d'ailleurs l'évolution du score le montre bien : lorsque James se blesse +14 pour les Lakers, puis quasi égalité (+ 3 LAL) et enfin une fessée infligée aux defending champion sur sa pelouse (+26)
On peut donc dire que les Lakers ont gagné ce match sans LBJ.
Ce match étant aussi le dernier match disputé par Rondo.
Donc évidemment que LAL est moins fort sans James, mais il faut aussi prendre un peu de recul en tenant compte de tout ce qui précède.
Dans le même esprit (je me répète) l'équipe de la saison dernière n'existe plus.
C'est un non sens complet de comparer LAL 18/19 sans James avec LAL 17/18.


L'analyse de fond d'un type qui de son propre aveu n'a vu qu'un match de LA cette saison. J'aime bien quand tu sors l'air de rien "Je vais prendre l'exemple d'un match que j'ai vu : GSW-LAL". C'est juste le seul match que tu as vu heyhey.gif Mais pas de bol pour toi, James monopolise beaucoup moins la balle cette année.

On ne m'a rien fait avouer en effet, et encore moins sous la torture.
Je vois la quasi totalité des matchs de GS, donc à peu près toutes les équipes plusieurs fois, et donc à la fin de la saison sur les 100 matchs des Warriors j'en aurais normalement vu si je maintiens le rythme environ 90, et pas un QT par ci par là, mais 90 matchs en entier.
Qui peut en dire autant ici ?
Alors oui, je me sens autorisé à répondre à un type qui a vu un QT des Lakers.
Moi j'ai vu un match et quelque part j'en ai vu 2 et même 3 smiley.gif
2 parce que j'ai vu lors de ce match ce que donnait les Lakers avec et san LBJ, et même 3 si j'ajoute un des deux GSW-LAL de pré saison smiley.gif
The Number 9

(Légende)
Répondre – Profil
Anonyme a dit :
The Number 9 a dit :
Anonyme a dit : Avec ou sans lui, Walton ne propose rien. Une vraie escroquerie ce type.


Pourtant lors de son interim sur le banc des Warriors, beaucoup le voyaient comme la preuve que Kerr n'était qu'un pion qui a eu de la chance de tomber là. smiley.gif


C'est pas incompatible, ça tend même à le prouver : Kerr comme Walton sont/étaient des pions chanceux à GSW et, quand il doit vraiment proposer quelque chose, Walton échoue. A voir ce que fera Kerr un jour avec une autre équipe.


Bof, pour moi cela prouve surtout que Kerr vaut mieux que ce que certains imaginent.
Est ce que j'en fais un top coach all time, probablement pas. Mais ce n'est pas qu'un pion regardant une équipe qui s'autogère. smiley.gif
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
Martin Baratino a dit : Pour faire court LAL gagne avec James et perd sans lui.
Vu que l'équipe est construite autour de lui, est à son service, et que James monopolise le ballon, il n'y a rien d'étonnant à ce que LAL soit perdu sans son leader.
C'est le revers de la médaille de l'arrivée de James, s'il se blesse il n'y a pas de plan B, et pour les joueurs qui restent le changement est brutal puisqu'il leur faut tout réapprendre en quelque sorte.
Sauf que James n'est pas le seul absent puisque Rondo et maintenant Kuzma le sont aussi et je pense que ça impacte également beaucoup les résultats.
Je vais prendre l'exemple d'un match que j'ai vu : GSW-LAL.
A aucun moment dans ce match je me suis dit que les Lakers étaient "James dépendant".
Et d'ailleurs l'évolution du score le montre bien : lorsque James se blesse +14 pour les Lakers, puis quasi égalité (+ 3 LAL) et enfin une fessée infligée aux defending champion sur sa pelouse (+26)
On peut donc dire que les Lakers ont gagné ce match sans LBJ.
Ce match étant aussi le dernier match disputé par Rondo.
Donc évidemment que LAL est moins fort sans James, mais il faut aussi prendre un peu de recul en tenant compte de tout ce qui précède.
Dans le même esprit (je me répète) l'équipe de la saison dernière n'existe plus.
C'est un non sens complet de comparer LAL 18/19 sans James avec LAL 17/18.


L'analyse de fond d'un type qui de son propre aveu n'a vu qu'un match de LA cette saison. J'aime bien quand tu sors l'air de rien "Je vais prendre l'exemple d'un match que j'ai vu : GSW-LAL". C'est juste le seul match que tu as vu heyhey.gif Mais pas de bol pour toi, James monopolise beaucoup moins la balle cette année.
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
The Number 9 a dit :
Anonyme a dit : Avec ou sans lui, Walton ne propose rien. Une vraie escroquerie ce type.


Pourtant lors de son interim sur le banc des Warriors, beaucoup le voyaient comme la preuve que Kerr n'était qu'un pion qui a eu de la chance de tomber là. smiley.gif


C'est pas incompatible, ça tend même à le prouver : Kerr comme Walton sont/étaient des pions chanceux à GSW et, quand il doit vraiment proposer quelque chose, Walton échoue. A voir ce que fera Kerr un jour avec une autre équipe.
The Number 9

(Légende)
Répondre – Profil
Anonyme a dit : Avec ou sans lui, Walton ne propose rien. Une vraie escroquerie ce type.


Pourtant lors de son interim sur le banc des Warriors, beaucoup le voyaient comme la preuve que Kerr n'était qu'un pion qui a eu de la chance de tomber là. smiley.gif
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
Répondre – Profil
Pour faire court LAL gagne avec James et perd sans lui.
Vu que l'équipe est construite autour de lui, est à son service, et que James monopolise le ballon, il n'y a rien d'étonnant à ce que LAL soit perdu sans son leader.
C'est le revers de la médaille de l'arrivée de James, s'il se blesse il n'y a pas de plan B, et pour les joueurs qui restent le changement est brutal puisqu'il leur faut tout réapprendre en quelque sorte.
Sauf que James n'est pas le seul absent puisque Rondo et maintenant Kuzma le sont aussi et je pense que ça impacte également beaucoup les résultats.
Je vais prendre l'exemple d'un match que j'ai vu : GSW-LAL.
A aucun moment dans ce match je me suis dit que les Lakers étaient "James dépendant".
Et d'ailleurs l'évolution du score le montre bien : lorsque James se blesse +14 pour les Lakers, puis quasi égalité (+ 3 LAL) et enfin une fessée infligée aux defending champion sur sa pelouse (+26)
On peut donc dire que les Lakers ont gagné ce match sans LBJ.
Ce match étant aussi le dernier match disputé par Rondo.
Donc évidemment que LAL est moins fort sans James, mais il faut aussi prendre un peu de recul en tenant compte de tout ce qui précède.
Dans le même esprit (je me répète) l'équipe de la saison dernière n'existe plus.
C'est un non sens complet de comparer LAL 18/19 sans James avec LAL 17/18.
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
Avec ou sans lui, Walton ne propose rien. Une vraie escroquerie ce type.
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
je viens de regarder le 1er QT du match de cette nuit pour essayer de voir un peu ce qui ne fonctionne pas chez les lakers..
les Lakers sont à la rue complet. difficile de tirer des conclusions tant ca ressemblait à un non-match mais l'absence de james les plombe, ça parait évident.
james a vraiment cette particularité "d'être" le collectif. toute sa carrière, on a eu le meme schéma avec lui : quand il quitte une équipe, c'est l'effondrement d'une franchise. pourtant, il y a quand meme de la qualité dans ce groupe mais on sent vraiment l'absence de celui par qui tout passe.
j'ai pas souvenir d'un joueur qui a une tel impact sur le jeu de l'équipe. Ca reste positif parce que quand il est là, les choses se passent en général plutot bien, et on a aussi des exemples de joueurs qui ont réussi à exister à ses côtés (wade, irving), mais quand il décide d'amener son talent ailleurs, faut s'attendre à une implosion de la franchise qui lui dit au revoir...
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil


Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil


Agrandir
Karlone
“He a bitch !” - Green on teammate Durant 11/12/18
(Mythe)
Répondre – Profil
Ca fait désormais 1-4 sans Lebron avec une belle défaite à domicile contres les Knicks.

Pas de doute, sans Lebron, les Lakers étaient bien en progression. smiley.gif
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
défaite à la maison contre NYK.
L'absence du King est en train de plomber les Lakers.
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
Répondre – Profil
dreemtim a dit : J'aime beaucoup cette méthode : j'affirme un truc invérifiable (les Lakers se seraient qualifiés sans LBJ), tu contestes, mais je rejette tes arguments parce qu'ils sont....invérifiables heyhey.gif

Faux. Je n'ai absolument rien affirmé : "Plus qu'une théorie c'est surtout la montée en puissance régulière depuis plusieurs saisons qui laisse à penser que les Lakers se seraient qualifiés sans LBJ"
Et j'aurais bien aimé que LAL 18/19 = LAL 17/18 + LBJ, avec cette blessure on aurait pu comparer et on aurait vu que j'avais raison comme d'habitude smiley.gif
Karlone
“He a bitch !” - Green on teammate Durant 11/12/18
(Mythe)
Répondre – Profil
Le débat qui ressort c'est parmi les best-of celui-là.

Derrière ce débat, ne pas oublier pas la théorie fondamentale de Martin : toutes les équipes sont meilleures sans leur star sauf naturellement les W's qui avec leurs 4 HOF doivent s'inquièter quand ils jouent Phoenix heyhey.gif

Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
Martin Baratino a dit : Plus qu'une théorie c'est surtout la montée en puissance régulière depuis plusieurs saisons qui laisse à penser que les Lakers se seraient qualifiés sans LBJ.
L'équipe ayant été chamboulée cette année, toute comparaison est devenue impossible, ton post n'a donc aucune valeur.
D'autant moins de valeur si Rondo et Kuzma ne jouent pas.
Tout ramener au seul mérite du camion d'Akron c'est un peu simpliste.



Montée en puissance régulière ? Les mecs sont passés de nuls à un peu moins nuls, tu peux pas être sérieux heyhey.gif
Je ne sais pas si tout ramener à James est simpliste, mais c'est en tout cas plus crédible que de baser son argumentation sur une évolution linéaire du bilan des Lakers. Parce que ça, c'est quand même le degré zéro de l'argumentation.

Surtout quand, je le rappelle, tu as avoué n'avoir vu qu'un seul match des Lakers cette saison heyhey.gif
dreemtim
1,000 wins & 5 titles
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
J'aime beaucoup cette méthode : j'affirme un truc invérifiable (les Lakers se seraient qualifiés sans LBJ), tu contestes, mais je rejette tes arguments parce qu'ils sont....invérifiables heyhey.gif
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
Répondre – Profil
Anonyme a dit : La théorie de Martin se confirme, les Lakers cartonnent sans LeBron et pourraient même faire les PO. On en est à 1-3.

Plus qu'une théorie c'est surtout la montée en puissance régulière depuis plusieurs saisons qui laisse à penser que les Lakers se seraient qualifiés sans LBJ.
L'équipe ayant été chamboulée cette année, toute comparaison est devenue impossible, ton post n'a donc aucune valeur.
D'autant moins de valeur si Rondo et Kuzma ne jouent pas.
Tout ramener au seul mérite du camion d'Akron c'est un peu simpliste.
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
La théorie de Martin se confirme, les Lakers cartonnent sans LeBron et pourraient même faire les PO. On en est à 1-3.
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
LAL-OKC 14/58 à 3-pts... beurk.gif
dreemtim
1,000 wins & 5 titles
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Dans la série de match de malade, bis...

Les kings foirent les layup dans les dernières secondes, pour mieux gagner au buzzer a 3pts comique.gif
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil


Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil


Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil


Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil


Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
LeBron James and Lonzo Ball are the 8th pair of teammates with a triple-double in the same game in NBA history (via @EliasSports).
- 1st pair since Kidd and Carter for the Nets in 2007
- 2nd Lakers pair to do so, joining Magic and Kareem in 1982
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
@DoctorNBA
54,168 Points
13,874 Assists
13,340 Rebounds
3,473 Steals
2,863 Dunks
2,171 Games
1,768 Blocks
1,363 Wins
32 Seasons
25 All-Stars
6 Rings
4 NBA MVP
4 Finals MVP
4 ASG MVP
1 Brotherhood


Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil


Agrandir
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
Une bonne analyse mais pour Martin les Lakers devraient faire 44 wins sans James avec leur 'logique" progression. Comme ils feront difficilement mieux que ça cette année , on peut se dire que James n'est pas vraiment une super recrue pour les Lakers.

James ou pas James, pas beaucoup de différences pour les adversaires. C'est un comme les Spurs qui étaient plus faciles à jouer sans Léonard , les Rockets sans le barbu, les Cavs sans Irving... La seule équipe qui est finalement plus difficile à jouer quand ses stars sont présentes, c'est les Warriors smiley.gif

==

Karl
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
Martin Baratino a dit : Je n'ai pas encore vu jouer les Lakers mais comme je l'ai dit avant le début de la saison, c'est une team en progression constante qui je pense se serait qualifiée même sans James.


Aucune chance. LA joue très mal et ressort généralement la tête de l'eau quand James fait du James. Il y a bien eu des matchs où LA a réussi un come back derrière Ingram, mais c'est très, très pauvre en attaque et pire encore en défense (y compris avec James, pour le coup). J'ai rarement vu une équipe aussi nulle sur les replis défensifs. Les Lakers veulent jouer vite et sont assez exceptionnels en transition, mais ça peut se retourner contre eux avec un nombre de TO assez sidérant. En synthèse, sans un James qui se transforme en patron quand ça chauffe, ces Lakers seraient encore en bas de classement.
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Last night was LeBron James' 49th 40-5-5 game. He'd join MJ as the only players since 1983 with 50+

Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
Répondre – Profil
Karlone a dit : @martin Moi je pense qu'on ne saura jamais si LAL se serait qualifié sans James (mêmes mots mais phrase différente et surtout indiscutable)
Moi je pense qu'on ne saura jamais si les Warriors auraient été champions en 2017 sans la signature de la Bitch (phrase différente et tout encore plus indiscutable car prouvée vu que les Cavs ont gagné en 2016 contre les Warriors sans la Bitch smiley.gif )

Surtout avec le concours d'une autre Bitch, grand manie tout de la NBA smiley.gif
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
Répondre – Profil
C'est pas ça une règle de trois, je parle d'une suite logique.
Bien sûr elle a des limites (la blague des 90W a déjà été faite et j'en suis bien désolé pour toi smiley.gif )
Des limites mais aussi le mérite de montrer que James par sa seule présence ne fait pas d'un cancre (que LAL n'était pas/plus) le contender ultime (et inversement smiley.gif )
Karlone
“He a bitch !” - Green on teammate Durant 11/12/18
(Mythe)
Répondre – Profil
@martin Moi je pense qu'on ne saura jamais si LAL se serait qualifié sans James (mêmes mots mais phrase différente et surtout indiscutable)



Moi je pense qu'on ne saura jamais si les Warriors auraient été champions en 2017 sans la signature de la Bitch (phrase différente et tout encore plus indiscutable car prouvée vu que les Cavs ont gagné en 2016 contre les Warriors sans la Bitch smiley.gif )
Karlone
“He a bitch !” - Green on teammate Durant 11/12/18
(Mythe)
Répondre – Profil
C'est quoi cette règle de 3 toute pourrie pour en arriver à comparer le taux de wins actuel à un taux hypothétique projeté smiley.gif
Si on raisonne comme ça, en 2017, les Warriors auraient du taper 90 victoires (merde y'a que 82 matchs... pourquoi.gif )
Et quand James redébarque aux Cavs et passent de "pas qualifié" à Finale NBA, c'est l'effet Mozgov peut être ? Et quand il les quitte l'année dernière et que l'équipe est archi dernier, c'est parce qu'il y 'a plus Jae Crowder ?

James est quasi l'unique Franchise-changer de la ligue depuis quelques années. Tu le mets dans n'importe quel effectif et l'équipe est un contender direct (à l'Est) ou playoffable (à l'ouest).
Martin Baratino
Nice guy
(Historique)
Répondre – Profil
J'ai pas vu Lebron hier soir face aux Warriors mais j'ai pas vu non plus JR Smith, Love, Korver, Jae Crowder ou encore Jeff Green...
Mais je pense que tu as voulu faire court smiley.gif
Moi je pense qu'on ne saura jamais si LAL se serait qualifié sans James (mêmes mots mais phrase différente et surtout indiscutable)
Voilà ce que j'écrivais cet été : Les Lakers ne sont plus au fond du trou, au contraire Lebron arrive dans une team en progression forte, constante, et durable : 17W en 2016, 26W en 2017 et 35W en 2018.
Une progression qui si elle se maintenait exactement dans les mêmes proportions (44W en 2019) enverrait sans doutes les Lakers en POs, LBJ ou pas.

44 W c'est 54% et ça sera suffisant cette saison pour se qualifier (c'est le % du 7ème actuel, POR)
L'effet LBJ c'est plutôt la différence entre l'actuel % de LAL 62% et ces 54%.
C'est déjà pas mal mais il faut arrêter avec les métamorphoses et les superlatifs en tous genres.
James est humain, il sait s'entourer et il savait qu'en signant à LAL il jouerait le titre dès 2020.
Aller à la page :   1 – 2 – 3 – 4
Suivant > 
Répondre

 Sujet précédent < Golden State Warriors
 Sujet suivant > San Antonio Spurs 2018/2019
Messages par page
Dernier en 1er en dernier
  Aller en haut de page

Nouveaux messages depuis votre dernière visite : ()