sujet en lecture seule Sujet en lecture seule

San Antonio Spurs 2018/2019

 <  Page 7  > 
Karlone
“He a bitch !” - Green on teammate Durant 11/12/18
(Mythe)
 Profil
@martin

Entre tes réponses où il faut percevoir de l'ironie, celles où il faut comprendre une simplification de langage, et celles où tu t'auto-insultes en anonyme, tu as de toutes façon placé la barre trop haute pour mon petit esprit smiley.gif
Auteur anonyme Auteur Anonyme
Anonyme a dit :
Martin Baratino a dit : @ karlone
En résumé tu ramènes la dynastie Warriors au seul KD, alias la Bitch.
Décidément tu oses tellement tout que je m'interroge de plus en plus à ton sujet smiley.gif


Et c'est pas loin d'etre vrai.

Désolé pour le raisonnement simpliste qui suit mais j'ai voulu faire court... smiley.gif



Ton post est intéressant, mais il part du principe que l'équipe de GS 2016, après la défaite, ne pourrait pas progresser et aborder la SR, les PO et les finals différemment. De mon point de vue, même sans KD, je suis sur que GS aurait aussi roulé sur les PO 2017.
En 2016 ils étaient focalisé par le record, ce qui leur a bouffé beaucoup d'énergie, et cela s'est vu sur leur impact physique, comme tu le soulignes. Erreur qu'ils n'ont pas répétée en 2017. En 2017 Ils ont aussi abordé les différentes séries avec plus de sérieux et d'application, alors qu'en 2016 ils étaient un peu trop sereins après une saison record. Enfin le record en SR à ajouté un surcroît de pression pour le titre, qui peut facilement créer un momentum négatif (le fameux momentum clin_doeil.gif), et à l'inverse booster l'adversaire si celui ci commence. Avoir un peu de réussite.
C'est un peu le même phénomène qu'on a observé en 2014 avec le titre de SA. Sentiment de s'être fait battre par moins fort, et gros sérieux et application jusqu'au titre, en roulant sur son adversaire. J'ai conscience que l'analogie est loin d'être parfaite, pas la peine de l'attaquer, c'est simplement pour essayer d'illustrer mon propos.
Donc oui KD à forcément apporté un plus, mais je pense que GS avait largement les moyens de faire aussi bien sans lui, pour les raisons évoquées ci-dessus (au moins pour 2017). Pour 2018, on rentrerait trop dans le basket fiction, du coup je préfère ne pas en parler.
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
Karlone a dit : N'empèche que I33 connaît l'histoire de sa franchise. smiley.gifsmiley.gifsmiley.gif
Joyeux noël aussi Martin !
1767711.JPG
Agrandir

I33 connait surtout le ridicule ! smiley.gif
Quant à toi tu connais également le ridicule mais visiblement tu ne connais pas le 2ème degré : le post que tu remontes sans cesse est largement postérieur au fight originel, et à cette époque ça faisait déjà longtemps que je répondais systématiquement par l'ironie à cette connerie récurrente (réfléchis 2 secondes si tu peux, je ne vais pas découvrir tous les 3 jours le run TMC smiley.gif )
Un petit crobar explicatif peut-être ? smiley.gif

Rodman
Expert arbitrage/blessure bidon
(Légende)
 Profil
heyhey.gif
Karlone
“He a bitch !” - Green on teammate Durant 11/12/18
(Mythe)
 Profil
N'empèche que I33 connaît l'histoire de sa franchise. smiley.gifsmiley.gifsmiley.gif
Joyeux noël aussi Martin !



Agrandir
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
Pathétique I33, le mec qui un jour a décidé de ne plus poster qu'en anonyme pour éviter de se faire ridiculiser par mes soins à tout bout de champ.
Pathétique I33, le mec qui cherche à se faire passer pour un prix Goncourt aux yeux de types dont les références littéraires s'arrêtent aux articles mal écrits des stagiaires de l'Equipe.fr ou à ceux mal traduits de Basket USA.
Pathétique I33, en mal de reconnaissance, qui sort de l'ombre juste pour récolter de misérables bons points obtenus à bon compte (ce qu'il dit est truffé d'âneries en tout genre copyright I33 smiley.gif )
Pathétique I33, bien emmerdé depuis que j'ignore ses posts anonymes (reconnaissables entre 1000 smiley.gif ), qui est obligé de mendier pour être quoté, en espérant que je lui réponde indirectement smiley.gif
Pathétique I33, qui désormais ne sait plus quoi faire : soit passer pour un con en reprenant son compte, soit passer pour un con en continuant à poster en ano (sauf bien entendu pour satisfaire son ego surdimensionné, comme aujourd'hui smiley.gif )
Sur ce, sans rancunes et Joyeux Noël smiley.gif
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
Karlone a dit : A l'époque, je collectionnais les cartes Uper-Deck, j'avais d'ailleurs le fameux run-TMC que tu ne connais pas .



Auteur anonyme Auteur Anonyme
message en ano signé de Famine bien sûr. Personne d'autre ne s'intéresse à Portland smiley.gif
Karlone
“He a bitch !” - Green on teammate Durant 11/12/18
(Mythe)
 Profil
Yo BJ, ça fait plaisir de croiser un vétéran du forum !
J'ai juste quoté un passage mais je partage ton avis sur ce post de l'ano. Excellente analyse, et de surcroît très bien écrit.
Auteur anonyme Auteur Anonyme
Anonyme a dit :
Martin Baratino a dit : @ karlone
En résumé tu ramènes la dynastie Warriors au seul KD, alias la Bitch.
Décidément tu oses tellement tout que je m'interroge de plus en plus à ton sujet smiley.gif


Et c'est pas loin d'etre vrai.

Désolé pour le raisonnement simpliste qui suit mais j'ai voulu faire court... smiley.gif

Bien sur, il y a tout ce que Golden Sate a construit avant de faire venir Durant et qui leur aurait permis de rester un contender 4 ou 5 ans, au moins jusqu'à ce que Draymond Green commence à décliner. Contender, pas favori.
Les PO 2016, déjà, ont montré les limites du GS pré-Durant. Bien sur, il y a eu la blessure de Curry. Mais il est revenu et a peut-etre sauvé la série contre Portland, une équipe qui à l'époque a accepté de jouer GS sur un up tempo en shootant autant que possible à 3-pts. Si on ne regarde que le score final, on peut penser que GS n'a fait qu'une bouchée des Blazers mais ca n'est pas vraiment le cas. Ils ont détruit Portland dans le G1, qui avait joué un G6 tendu contre LAC 2 jours plus tot et qui n'est jamais rentré dans le match. Ils ont gagné le G2 en faisant la différence dans le dernier QT puis ont perdu le G3. Dans le G4, il a fallu que Curry, de retour, sorte une perf historique (record de points en OT pour un match de PO) pour que les Ws ne reviennent pas à GS avec une série à égalité. Le G5 à la maison ne devait être qu'une formalité et pourtant GS n'a validé sa qualif que sur la toute dernière action du match (un 3-pts de Curry). Au final, Portland a mené au score pendant pres de 60% de la série malgré un G1 où GS a mené au score de la première à la dernière seconde.
Sur les 3 derniers matches de la série, GS n'a jamais été capable de ralentir le run and guns des Blazers, encaissant 370 points en cumulé sur l'ensemble de ces rencontres. Et on ne parle pas du top team, loin de là, mais simplement d'une team qui ne s'est qualifiée au tour précédent que grace aux blessures successives de CP3 et Blake Griffin.

Au tour suivant, la limite des Warriors a davantage été exposée. Cette fois contre OKC, une équipe qui, à l'inverse de Portland, a tout misé sur l'impact physique. Curry au top ou pas, personne n'imaginait OKC dominer autant. Ou plutot, personne n'imaginait GS, qui venait de survoler la SR comme aucune équipe avant elle, se faire dominer autant. A 3-1 pour OKC, le constat était le suivant : le Thunder ne domine pas les Ws, ils les explosent. +28 au G3, +24 au G4, Westbrook (un coq sans tête selon certains) qui victimise le MVP unanime de la SR dans les mêmes proportions que Olajuwon contre D-Rob en 1995. Le reste de la série sera à l'avantage de GS. 3 victoires consécutives pour arrâcher la qualif'. La réaction d'un champion pour certains (je le pense), une preuve de plus de la lose du Thunder pour d'autres (je le pense aussi). Toujours est-il qu'à l'issue de cette série, GS ne semble plus du tout invincible. Aux G6 et G7, les Ws ont été plusieurs fois au bord de la rupture mais OKC a systématiquement laissé passer sa chance.

En finale NBA, GS tranquillement déroulé. Offensivement et défensivement, ils étaient 2 crans au dessus d'une équipe de Cleveland sans solution. Pourtant, la série a commencé à se resserer dès le G3, où Cleveland s'en est davantage remis à jeu plus physique porté par un 2 men game. Ils ont surnagé dans le G3 et ont perdu de peu le G4. Puis le tournant de la série est intervenu avec la suspension de Green qui a rendu possible la victoire des Cavs au G5. Après ça, GS n'a plus rien contrôlé. Barnes invisible, Curry et Thompson ont été incapables d'alimenter la marque au même rythme que James et Irving. Pire, l'absence de solution s'est faite de plus en plus sentir au fur et à mesure qu'on se rapprochait de l'issue de la série. Et il n'y aurait peut-etre meme pas eu de money-time sans le gros coup de chaud à 3-pts de Green dans le G7. Un money-time caricatural des Ws, qui n'ont tenté que des 3-pts dans les 5 dernières minutes du match (le genre de critiques que l'on formulait à l'encontre des Rockets apres le G7, l'année dernière), à l'exception du lay-up d'Iguo en transition, contré par LBJ.
Dans ce G7, GS a tenté la moitié de ses shoots de loin (41/83) et seulement 13 LF. Avec le recul, on se dit qu'un KD et son jeu mid-range aurait probablemet changé la donne, non?. smiley.gif

C'est exactement ce qu'il s'est passé depuis. Et pas qu'un peu. Non seulement GS a comblé une lacune mais en plus ils l'ont fait avec le numéro 1 de la ligue dans le secteur. Du coup, défendre sur eux est devenu pratiquement impossible. Encore plus maintenant que la NBA protège la liberté de mouvement...
Curry n'a plus à se soucier de varier son jeu (regardez son shot chart, il ne fait plus que shooter de loin ou pres du cercle), il y a KD pour scorer mid-range... Idem pour Klay Thompson, qui peut rester une menace assistée et faire de la place aux autres.
Les résultats sont tellements meilleurs depuis que KD est là qu'il est difficile de prétendre qu'il n'a pas changé la destinée de cette équipe.
Sans KD, les Warriors eux aussi shooteraient probablement beaucoup plus de loin (les 3 points représentent déjà 50% des tirs des splashs bros). L'année dernière, les Rockets ont démontré que le Morey ball est efficace. Ne pas céder à cette mode est difficile si on n'a pas d'alternative. Ca tombe bien, les Warriors l'ont avec KD et ca fait toute la différence.


Ce type de post, que l'on soit d'accord avec son propos ou non, a fait la richesse de ce site et il ne faut pas l'oublier. C'est la raison pour laquelle je continue malgré tout à fureter de temps à autres sur Stopweb, espérant tomber sur ces billets qui mêlent savoir, analyse étayée et sensibilité personnelle. C'est remarquablement écrit qui plus est, et largement supérieur aux articles que l'on trouve sur Trashtalk notamment. Outre les rigolos qui ont trop tiré sur la liberté qu'offrait ce forum, je regrette cette période et cherche un héritier français qui arrive à rassembler ce que celui-ci a perdu.
La partie "Commentaires" des articles de basket USA possède une communauté très intéressante cela dit.

Merci à cet "ano" en tout cas clin_doeil.gif

JB
The Number 9

(Mythe)
 Profil
Il y avait la place oui. Un peu dommage de faire une 2e MT un peu pourrie (malgré un bon run certes).

C'est la 1ere fois que je vois les Spurs cette saison je crois et c'était pas si mal. Pop est pas du tout fini et on est loin de la sinistrose du début de saison.
dreemtim
1,000 wins & 5 titles
(Dieu vivant du forum)
 Profil
Labsence de CP3 naura donc pas suffi
On se prend un 43-26 dans le 3ème qui a bien piqué, gros come back dans le 4ème, on passe même devant à 3 min de la fin, mais on merde carrément le finish, notamment aux rebonds. Dommage, alors quon les a tenus à 39% au tir, y avait la place

Karlone
“He a bitch !” - Green on teammate Durant 11/12/18
(Mythe)
 Profil
Martin Baratino a dit :
Karlone a dit : A l'époque, je n'avais rien contre les W's ...

Ça a bien changé depuis ! smiley.gif
Tu sais karlone, faut pas se mentir, si les Warriors arrêtaient de truster les bagues ce n'est pas pour autant que le Jazz aurait la moindre chance de gagner un 1er titre ! smiley.gif


Énorme +1

Je n'ai pas choisi la meilleure team pour collectionner les bagues quand j'ai choisi les Jazz en 92. A l'époque, je collectionnais les cartes Uper-Deck, j'avais d'ailleurs le fameux run-TMC que tu ne connais pas heyhey.gif.

Pour la team des Warriors de 2015/16, peu importe Silver, Barnes ou
McCaw, elle a effacé les Mavs de 2011, ou les Sonics de 1994, pour devenir le plus grand upset de l'histoire de la NBA, et ça personne à part toi le contredira..
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
Karlone a dit : A l'époque, je n'avais rien contre les W's ...

Ça a bien changé depuis ! smiley.gif
Tu sais karlone, faut pas se mentir, si les Warriors arrêtaient de truster les bagues ce n'est pas pour autant que le Jazz aurait la moindre chance de gagner un 1er titre ! smiley.gif
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
Karlone a dit : @martin Cette équipe bâtie sur la draft aurait marché sur la League pendant des années j'en suis convaincu

Tu parles bien de cette équipe Martin ?

Je parle de : "la team de 2015/2016 dont Silver et Barnes ont malheureusement précipité la fin."
Tu as encore raté ta quote sans le faire exprès smiley.gif
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
dreemtim a dit : Et bien sûr tas vérifié pour toutes les autres équipes, toujours une approche très scientifique heyhey.gif

Pas besoin.
J'ai juste pas le souvenir en 25 ans d'une telle succession de coups de chatte concernant les Warriors smiley.gif
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
dreemtim a dit :Je sais qu'on bénéficie des centaines de blessures adverses, mais quand même comique.gifpourquoi.gif
Ce qui rend la défaite contre les Bulls, au milieu de la série, totalement incompréhensible...

Ou alors les Bulls étaient au complet smiley.gif
dreemtim
1,000 wins & 5 titles
(Dieu vivant du forum)
 Profil
J'avais pas pris conscience de la perf, mais en fait les Spurs viennent d'effacer un record NBA qui tenait depuis les Bucks en 1971 comique.gif
Plus gros écart sur les 5 dernières victoires enregistrées (ouais d'accord, c'est pas le record de victoires en saison...)

Between Jan. 14 and Jan. 26, 1972, that Bucks team won five of six with a net point differential of plus-138. The Spurs, since Dec. 12, have been even better. After two victories by double digits over the Lakers and Jazz, they cruised past the Suns by 25, then smashed the Clippers by 38. Then came the Bulls loss, but San Antonio rebounded with a 27-point victory over the Sixers, a 39-point beatdown of the Magic and Fridays win over the Timberwolves.

The Spurs point differential over the six games was an eye-popping plus-176. Including those wins over the Lakers and Utah, theyve led by at least 20 points at one stage or another in eight consecutive contests. Even in that Bulls loss, which remains one of the most confounding results of the seasons first two-plus months.


Je sais qu'on bénéficie des centaines de blessures adverses, mais quand même comique.gifpourquoi.gif
Ce qui rend la défaite contre les Bulls, au milieu de la série, totalement incompréhensible...

Ce serait bien que ça continue ce soir à Houston...
Auteur anonyme Auteur Anonyme
Faut pas non plus oublier la séquence où Kevin Love contrôle Curry, qui ne parvient pas à le passer. Incroyable.
Karlone
“He a bitch !” - Green on teammate Durant 11/12/18
(Mythe)
 Profil
Je me rappelle quand j'ai vu ce match. A l'époque, je n'avais rien contre les W's et n'avait pas encore découvert l'escroquerie Draymond Green. Je souhaitais donc que Curry mette son dernier shot et continue de pousser le match encore plus loin dans la légende. Mais jamais je n'avais vu un enchaînement aussi violent, aussi parfait, entre le block d'extra-terrestre de James, et le silence de mort après le 3pts d'Irving, survenu à un moment où plus aucune équipe n'arrivait plus à marquer et où la tension se lisait sur les visages.

La pression de Curry qui avait enquillé plus de 400 tirs primés sur les 9 mois précédents, mais qui sapprêtait à tirer le seul qui au fond comptait...
Karlone
“He a bitch !” - Green on teammate Durant 11/12/18
(Mythe)
 Profil
@martin Cette équipe bâtie sur la draft aurait marché sur la League pendant des années j'en suis convaincu

Tu parles bien de cette équipe Martin ? smiley.gif



Auteur anonyme Auteur Anonyme
Martin Baratino a dit : Il n'y a jamais eu mieux à Oakland que la team de 2015/2016 dont Silver et Barnes ont malheureusement précipité la fin.
Je suis nostalgique de cette équipe là, et je prenais beaucoup plus de plaisir à la voir jouer que je n'en prends aujourd'hui avec Durant et son jeu 1 contre 1.
Cette équipe bâtie sur la draft aurait marché sur la League pendant des années j'en suis convaincu.
GS était l'incontestable N°1 avant l'arrivée de KD et GS l'est toujours depuis, par contre la magie a disparu, la camaraderie entre des joueurs qui avaient grandi ensemble n'est plus ce qu'elle était, et les vrais fans historiques comme moi partagent majoritairement cet avis.



Curry et Durant sont des amis d'enfance, mais c'est pas grave heyhey.gif
dreemtim
1,000 wins & 5 titles
(Dieu vivant du forum)
 Profil
Martin Baratino a dit :
dreemtim a dit : Ah Teague est le meilleur joueur des Wolves ?
Nous il nous manquait aussi notre meilleur joueur, Murray. Ca séquilibre

smiley.gif
Pas forcément leur meilleur joueur, j'ai dit "privées de leurs meilleurs joueurs"
Faudrait vérifier précisément mais rien que de mémoire : Curry, Green, Cousins, Oladipo, Vucevic, Teague, Paul, Booker, Williams + 2 matchs consécutifs face à un Denver décimé, en 2 mois de compétition c'est pas négligeable.


Et bien sûr tas vérifié pour toutes les autres équipes, toujours une approche très scientifique heyhey.gif
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
dreemtim a dit : Ah Teague est le meilleur joueur des Wolves ?
Nous il nous manquait aussi notre meilleur joueur, Murray. Ca séquilibre

smiley.gif
Pas forcément leur meilleur joueur, j'ai dit "privées de leurs meilleurs joueurs"
Faudrait vérifier précisément mais rien que de mémoire : Curry, Green, Cousins, Oladipo, Vucevic, Teague, Paul, Booker, Williams + 2 matchs consécutifs face à un Denver décimé, en 2 mois de compétition c'est pas négligeable.
Auteur anonyme Auteur Anonyme
Martin Baratino a dit : Cette équipe bâtie sur la draft aurait marché sur la League pendant des années j'en suis convaincu.


Mais oui. smiley.gif
Ca c'est du meme niveau que les messages post-retour de Curry ("on allait voir ce qu'on allait voir") ou le fameux coup de clim sur le forum : des certitudes de fans qui n'envisagent pas la défaite tant que celle-ci ne les a pas ramenés sur terre.

On allait voir ce qu'on allait voir? On a rien vu du tout, sinon Curry et Thompson échouer à maintenir leur niveau de jeu de la SR. Pire, un 2 men game, on ne peut plus basique mais ô combien efficace et une grosse défense, ont détruit le collectif des Warriors. Ce fut d'ailleurs l'autre coup dur pour les fans de GS, se rendre compte qu'en fait non, Curry n'était toujours pas le meilleur joueur du monde et que ça restait très largement Lebron James. Je pense que tu as ouvert les yeux toi aussi lors de cette série et ce n'est pas pour rien si tu t'es autant déchainé sur James, depuis (pour ça aussi heureusement que Durant est venu).

Quant aux fans historiques de GS, j'ai lu leur avis sur le blog Golden State of mind et nombreux sont ceux qui ont reconnu la supériorité adverse. En même temps, les 3 derniers matches de la finale ne laissaient pas beaucoup de place au doute. Certains ont regretté que les refs autorisent une défense trop agressive des Cavs, principalement, sur Curry, et je suis de leur avis. Mais peu importe le contexte, Curry a échoué. Et c'est sur ca qu'on doit le juger, lui et son équipe, pas des certitudes de fans qui refusent le résultat d'une série.

Mais je suis d'accord avec toi sur un point, l'histoire était beaucoup plus belle avant la signature de Durant. Il n'y avait pas ce côté opportuniste qui entâche un peu la légende des Warriors. Ca leur a fait franchir un palier, incontestablement, mais ca gache définitivementpas mal le truc.
dreemtim
1,000 wins & 5 titles
(Dieu vivant du forum)
 Profil
Ah Teague est le meilleur joueur des Wolves ?

Nous il nous manquait aussi notre meilleur joueur, Murray. Ca séquilibre
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
dreemtim a dit : Sinon hier soir, nouvelle branlée, nouvelle grosse D. Rien à dire on fait un gros mois de décembre

Ce soir btb à Houston. Jai peur que labsence de CP3 ne suffise pas. Un bon test

Bah si il y a quelque chose à dire : vous ne rencontrez que des équipes privées de leurs meilleurs joueurs, ça aide bien pour les victoires et les branlées smiley.gif
dreemtim
1,000 wins & 5 titles
(Dieu vivant du forum)
 Profil
Sinon hier soir, nouvelle branlée, nouvelle grosse D. Rien à dire on fait un gros mois de décembre

Ce soir btb à Houston. Jai peur que labsence de CP3 ne suffise pas. Un bon test
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
Il n'y a jamais eu mieux à Oakland que la team de 2015/2016 dont Silver et Barnes ont malheureusement précipité la fin.
Je suis nostalgique de cette équipe là, et je prenais beaucoup plus de plaisir à la voir jouer que je n'en prends aujourd'hui avec Durant et son jeu 1 contre 1.
Cette équipe bâtie sur la draft aurait marché sur la League pendant des années j'en suis convaincu.
GS était l'incontestable N°1 avant l'arrivée de KD et GS l'est toujours depuis, par contre la magie a disparu, la camaraderie entre des joueurs qui avaient grandi ensemble n'est plus ce qu'elle était, et les vrais fans historiques comme moi partagent majoritairement cet avis.
dreemtim
1,000 wins & 5 titles
(Dieu vivant du forum)
 Profil
Karlone a dit : Dans ce G7, GS a tenté la moitié de ses shoots de loin (41/83) et seulement 13 LF. Avec le recul, on se dit qu'un KD et son jeu mid-range aurait probablemet changé la donne, non?. smiley.gif

+1


Non mais déjà, KD à la place de Barnes, il ny aurait jamais eu de G7 pourquoi.gif
Il a suffi de voir lannée suivante, ça ressemblait à la finale 2002...
Avec KD, tu rajoutes un mec indéfendable, pouvant créer son shoot de partout, au milieu dun système hyper bien huilé et permettant de créer un spacing de malade avec les 2 autres shooteurs AS.
Cest juste dommage de ne pas avoir réussi à battre les Cavs au complet les 2 années précédentes, a lepoque ou y avait encore match
Karlone
“He a bitch !” - Green on teammate Durant 11/12/18
(Mythe)
 Profil
Dans ce G7, GS a tenté la moitié de ses shoots de loin (41/83) et seulement 13 LF. Avec le recul, on se dit qu'un KD et son jeu mid-range aurait probablemet changé la donne, non?. smiley.gif

+1
Auteur anonyme Auteur Anonyme
Karlone a dit :
Martin Baratino a dit : @ karlone
En résumé tu ramènes la dynastie Warriors au seul KD, alias la Bitch.
Décidément tu oses tellement tout que je m'interroge de plus en plus à ton sujet smiley.gif


En parlant sérieusement, oui et ça te fera toujours très mal au cul de l'admettre, mais on ne peut parler de "dynastie" que à cause de Durant.
Sans Durant, l'équipe gagne 1 titre (dans une finale privée de 2 AS, c'est factuel) et perd 1 finale.
C'est un très bon résultat, nul doute l dessus, mais ça ne suffit pas pour parler de "dynastie".

Après ça, un des top 3 joueurs NBA se rajoute à l'effectif et prend au passage les 2 titres de MVP des finales. La donne change donc complètement, et oui les W's enchaînent les titres. Sans la venue de Durant, pas de dynastie. Tout comme Green, tu n'es pas d'accord avec ça. Mais les dirigeants des W's en suspendant Green, Curry en fermant sa gueule sur le sujet, savent très bien que La Bitch © est une pièce essentielle à leur titre et qu'il faut la bichonner, car si elle part la dynastie s'arrêtera.


Il y a tout un débat en ce moment sur le fait que les shoots de loin à profusion sont globalement une bonne idée mais pas tout le temps. Par exemple dans les fins de matches serrés ou en PO quand le jeu se durcit. Des stats le démontrent et même Curry, apres la finale NBA 2016, avait reconnu que sa sélection de shoots n'était pas bonne et qu'il n'aurait pas du autant insister à 3-pts.
La question pour les Warriors était : est-ce que Curry et Thompson allaient pouvoir se réinventer, maintenant que cette limite avait été atteinte (encore une fois, regardez le money-time du G7 contre Cleveland, c'est, toute proportion gardée, digne du fiasco des Rockets l'année dernière).
Ils y ont répondu en signant KD, le meilleur joueur de la ligue dans le jeu mid-range (en plus d'etre une menace de loin et aussi un super slasher)...
Du coup, est-ce que Curry s'est réinventé? Bah non, plus besoin...

Les Warriors sont aujourd'hui la seule team de la league qui n'est pas obligée de succomber au Morey Ball tout en restant capable d'outscorer n'importe quel adversaire. Et c'est clairement à KD qu'ils le doivent.
Auteur anonyme Auteur Anonyme
Martin Baratino a dit : @ karlone
En résumé tu ramènes la dynastie Warriors au seul KD, alias la Bitch.
Décidément tu oses tellement tout que je m'interroge de plus en plus à ton sujet smiley.gif


Et c'est pas loin d'etre vrai.

Désolé pour le raisonnement simpliste qui suit mais j'ai voulu faire court... smiley.gif

Bien sur, il y a tout ce que Golden Sate a construit avant de faire venir Durant et qui leur aurait permis de rester un contender 4 ou 5 ans, au moins jusqu'à ce que Draymond Green commence à décliner. Contender, pas favori.
Les PO 2016, déjà, ont montré les limites du GS pré-Durant. Bien sur, il y a eu la blessure de Curry. Mais il est revenu et a peut-etre sauvé la série contre Portland, une équipe qui à l'époque a accepté de jouer GS sur un up tempo en shootant autant que possible à 3-pts. Si on ne regarde que le score final, on peut penser que GS n'a fait qu'une bouchée des Blazers mais ca n'est pas vraiment le cas. Ils ont détruit Portland dans le G1, qui avait joué un G6 tendu contre LAC 2 jours plus tot et qui n'est jamais rentré dans le match. Ils ont gagné le G2 en faisant la différence dans le dernier QT puis ont perdu le G3. Dans le G4, il a fallu que Curry, de retour, sorte une perf historique (record de points en OT pour un match de PO) pour que les Ws ne reviennent pas à GS avec une série à égalité. Le G5 à la maison ne devait être qu'une formalité et pourtant GS n'a validé sa qualif que sur la toute dernière action du match (un 3-pts de Curry). Au final, Portland a mené au score pendant pres de 60% de la série malgré un G1 où GS a mené au score de la première à la dernière seconde.
Sur les 3 derniers matches de la série, GS n'a jamais été capable de ralentir le run and guns des Blazers, encaissant 370 points en cumulé sur l'ensemble de ces rencontres. Et on ne parle pas du top team, loin de là, mais simplement d'une team qui ne s'est qualifiée au tour précédent que grace aux blessures successives de CP3 et Blake Griffin.

Au tour suivant, la limite des Warriors a davantage été exposée. Cette fois contre OKC, une équipe qui, à l'inverse de Portland, a tout misé sur l'impact physique. Curry au top ou pas, personne n'imaginait OKC dominer autant. Ou plutot, personne n'imaginait GS, qui venait de survoler la SR comme aucune équipe avant elle, se faire dominer autant. A 3-1 pour OKC, le constat était le suivant : le Thunder ne domine pas les Ws, ils les explosent. +28 au G3, +24 au G4, Westbrook (un coq sans tête selon certains) qui victimise le MVP unanime de la SR dans les mêmes proportions que Olajuwon contre D-Rob en 1995. Le reste de la série sera à l'avantage de GS. 3 victoires consécutives pour arrâcher la qualif'. La réaction d'un champion pour certains (je le pense), une preuve de plus de la lose du Thunder pour d'autres (je le pense aussi). Toujours est-il qu'à l'issue de cette série, GS ne semble plus du tout invincible. Aux G6 et G7, les Ws ont été plusieurs fois au bord de la rupture mais OKC a systématiquement laissé passer sa chance.

En finale NBA, GS tranquillement déroulé. Offensivement et défensivement, ils étaient 2 crans au dessus d'une équipe de Cleveland sans solution. Pourtant, la série a commencé à se resserer dès le G3, où Cleveland s'en est davantage remis à jeu plus physique porté par un 2 men game. Ils ont surnagé dans le G3 et ont perdu de peu le G4. Puis le tournant de la série est intervenu avec la suspension de Green qui a rendu possible la victoire des Cavs au G5. Après ça, GS n'a plus rien contrôlé. Barnes invisible, Curry et Thompson ont été incapables d'alimenter la marque au même rythme que James et Irving. Pire, l'absence de solution s'est faite de plus en plus sentir au fur et à mesure qu'on se rapprochait de l'issue de la série. Et il n'y aurait peut-etre meme pas eu de money-time sans le gros coup de chaud à 3-pts de Green dans le G7. Un money-time caricatural des Ws, qui n'ont tenté que des 3-pts dans les 5 dernières minutes du match (le genre de critiques que l'on formulait à l'encontre des Rockets apres le G7, l'année dernière), à l'exception du lay-up d'Iguo en transition, contré par LBJ.
Dans ce G7, GS a tenté la moitié de ses shoots de loin (41/83) et seulement 13 LF. Avec le recul, on se dit qu'un KD et son jeu mid-range aurait probablemet changé la donne, non?. smiley.gif

C'est exactement ce qu'il s'est passé depuis. Et pas qu'un peu. Non seulement GS a comblé une lacune mais en plus ils l'ont fait avec le numéro 1 de la ligue dans le secteur. Du coup, défendre sur eux est devenu pratiquement impossible. Encore plus maintenant que la NBA protège la liberté de mouvement...
Curry n'a plus à se soucier de varier son jeu (regardez son shot chart, il ne fait plus que shooter de loin ou pres du cercle), il y a KD pour scorer mid-range... Idem pour Klay Thompson, qui peut rester une menace assistée et faire de la place aux autres.
Les résultats sont tellements meilleurs depuis que KD est là qu'il est difficile de prétendre qu'il n'a pas changé la destinée de cette équipe.
Sans KD, les Warriors eux aussi shooteraient probablement beaucoup plus de loin (les 3 points représentent déjà 50% des tirs des splashs bros). L'année dernière, les Rockets ont démontré que le Morey ball est efficace. Ne pas céder à cette mode est difficile si on n'a pas d'alternative. Ca tombe bien, les Warriors l'ont avec KD et ca fait toute la différence.
Karlone
“He a bitch !” - Green on teammate Durant 11/12/18
(Mythe)
 Profil
Martin Baratino a dit : @ karlone
En résumé tu ramènes la dynastie Warriors au seul KD, alias la Bitch.
Décidément tu oses tellement tout que je m'interroge de plus en plus à ton sujet smiley.gif


En parlant sérieusement, oui et ça te fera toujours très mal au cul de l'admettre, mais on ne peut parler de "dynastie" que à cause de Durant.
Sans Durant, l'équipe gagne 1 titre (dans une finale privée de 2 AS, c'est factuel) et perd 1 finale.
C'est un très bon résultat, nul doute l dessus, mais ça ne suffit pas pour parler de "dynastie".

Après ça, un des top 3 joueurs NBA se rajoute à l'effectif et prend au passage les 2 titres de MVP des finales. La donne change donc complètement, et oui les W's enchaînent les titres. Sans la venue de Durant, pas de dynastie. Tout comme Green, tu n'es pas d'accord avec ça. Mais les dirigeants des W's en suspendant Green, Curry en fermant sa gueule sur le sujet, savent très bien que La Bitch © est une pièce essentielle à leur titre et qu'il faut la bichonner, car si elle part la dynastie s'arrêtera.
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
@ karlone
En résumé tu ramènes la dynastie Warriors au seul KD, alias la Bitch.
Décidément tu oses tellement tout que je m'interroge de plus en plus à ton sujet smiley.gif
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
goofy a dit : Les warriors meritent leurs titres, c'est juste marrant de te voir traquer les blessures de Lou Williams et Danilo Galinari au mois de Decembre alors que ton équipe a bénéficié comme rarement de blessures de superstars (CP3, Irving, Kawhi) sur des finales de conf et finales nba.

Je ne traque rien je constate simplement que SAS cumule les opponents DNP en ce début de saison.
Ca n'a rien de comparable avec le constat des forfaits cumulés sur plus de quatre ans comme tu le fais, en plus avec malhonnêteté.
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
goofy a dit : Par contre je veux bien savoir ce qui est inexact, de parti pris et de mauvaise foi dans mon 1er post. Tout ce que je liste est facilement verifiable. On dirait Trump hurlant à la Fake news smiley.gif

Tu reconnais donc implicitement que ton post est ironique et méprisant, et qu'il se termine en procès d'intention.
C'est un bon début sur le chemin de lhonnêteté smiley.gif
PS : Quant à la question de savoir ce qui est inexact, de parti pris et de mauvaise foi dans ton post, tu le sais aussi bien que moi smiley.gif
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
dreemtim a dit : tout le monde profite, tout le temps, de l'état de forme de l'adversaire. Ce tableau tu peux le faire avec tous les champions depuis 1947... Il est assez rare qu'une équipe gagne un titre sans profiter à aucun moment d'une blessure adverse. Après t'as les titres en bois comme celui de 2015, avec GS qui gagne sans 2 AS adverses et qui perd l'année suivante quand les 2 AS sont là smiley.gif Heureusement c'est pas tout le temps

La première partie de ton post est plutôt pas mal dailleurs je dis sensiblement la même chose.
Juste dommage que tu te perdes complètement dans la 2ème partie ahbenonalors.gif
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
dreemtim a dit :
Martin Baratino a dit :
Martin Baratino a dit : Schedule SAS jusqu'à la fin de l'année 2018 :
Prochain match MIN sans Teague, puis HOU (RAS côté infirmerie, pour l'instant smiley.gif ), puis deux matchs de suite face à un Denver décimé et enfin LAC qui ne gagne plus un match depuis que Lou Williams est HS.
PS : et je ne fais pas l'historique des récents matchs par manque de temps smiley.gif

MAJ
Finalement ça continue pour SAS puisque CP3 sera absent face aux Spurs !
Lou par contre est de retour et quel retour puisque sa perf a permis à sa Team de retrouver le chemin de la victoire, prouvant s'il en était besoin que l'absence des meilleurs joueurs a une influence très grande sur le résultat des matchs (KL mis à part)
En attendant SAS croise les doigts pour que Gallinari se fasse une entorse avant la fin du mois smiley.gif
KL bien sûr, une évidence
Mais tu peux nous dire un mot de l'absence de Love et Irving en finale 2015 ? On a bien compris que c'était un plus pour Cleveland, en revanche je n'arrive pas à le mettre en cohérence avec ce que tu nous dis là.
C'est moi qui doit mal comprendre, ça va sans dire heyhey.gif

Il va sans dire en effet...
Ce n'est pas un mot mais des dizaines et des dizaines de posts sur plusieurs années que j'ai écrit sur le sujet.
Alors si tu n'as toujours pas compris je ne peux rien pour toi.
Ou bien c'est que tu es du niveau de karlone et dans ce cas je peux te faire un crobar smiley.gif
Karlone
“He a bitch !” - Green on teammate Durant 11/12/18
(Mythe)
 Profil
Pas mal ce petit récap Goofy pour rappeler à la pleureuse qu'elle aussi a de la chance au mois de mai smiley.gif

Néanmoins depuis l'arrivee de Durant, je pense que même au complet les adversaires perdaient.

En revanche sans Durant et avec la victoire des Cavs en 2016 au complet, ça laissera toujours un doute de ce que ça aurait donné en 2015 avec les Cavs au complet. Surtout quand on voit que James et Mozgov prennent déjà 2 wins aux Warriors..

Martin qui nous chie une pièce montée quand les W's jouent un match sans Green, imaginez ce qu'on aurait entendu si les W's avaient perdu en 2016 sans Thompson et Green sur toute la serie. smiley.gif
goofy

(Mythe)
 Profil
Par contre je veux bien savoir ce qui est inexact, de parti pris et de mauvaise foi dans mon 1er post. Tout ce que je liste est facilement verifiable. On dirait Trump hurlant à la Fake news smiley.gif
goofy

(Mythe)
 Profil
Les warriors meritent leurs titres, c'est juste marrant de te voir traquer les blessures de Lou Williams et Danilo Galinari au mois de Decembre alors que ton équipe a bénéficié comme rarement de blessures de superstars (CP3, Irving, Kawhi) sur des finales de conf et finales nba.
dreemtim
1,000 wins & 5 titles
(Dieu vivant du forum)
 Profil
Martin Baratino a dit :
goofy a dit : Ce post m'a donné envie de faire un petit historique du parcours des Warriors en Playoffs

Ce post combine tout ce qu'il y a de pire sur ce forum :
- Il quote un post adressé à un autre et n'y répond même pas
- Il est inexact
- Il est de parti pris
- Il est de mauvaise foi
- Il est ironique et méprisant
- Il se conclut par un procès d'intention qui ne repose sur rien.

Je vais te répondre en deux temps :
1/ En remontant un de mes posts très récent.
2/ En te posant une question (et même trois) : Où veux tu en venir au juste ? Tu penses que les Warriors ne méritent aucun de leurs titres car comme tous les autres champions avant eux ils n'ont pas rencontré toutes les teams qualifiées en POs ? Ou/et parce qu'ils ont parfois rencontré des teams avec un ou plusieurs joueurs blessés, soit peu ou prou ce qu'ils ont vécu eux-mêmes en ayant eux aussi des blessés, comme du reste il y en a toujours eu in NBA history ?
Bref, ton post n'est ni fait ni à faire et en plus ça t'a pris du temps smiley.gif


1767629.jpg
Agrandir


Martin en mode Mariah Carey smiley.gif

Je crois que le sens du message de Gophy était juste de dire que tout le monde profite, tout le temps, de l'état de forme de l'adversaire pourquoi.gif
Ce tableau tu peux le faire avec tous les champions depuis 1947... Il est assez rare qu'une équipe gagne un titre sans profiter à aucun moment d'une blessure adverse. Après t'as les titres en bois comme celui de 2015, avec GS qui gagne sans 2 AS adverses et qui perd l'année suivante quand les 2 AS sont là smiley.gif Heureusement c'est pas tout le temps
dreemtim
1,000 wins & 5 titles
(Dieu vivant du forum)
 Profil
Martin Baratino a dit :
Martin Baratino a dit : Schedule SAS jusqu'à la fin de l'année 2018 :
Prochain match MIN sans Teague, puis HOU (RAS côté infirmerie, pour l'instant smiley.gif ), puis deux matchs de suite face à un Denver décimé et enfin LAC qui ne gagne plus un match depuis que Lou Williams est HS.
PS : et je ne fais pas l'historique des récents matchs par manque de temps smiley.gif

MAJ
Finalement ça continue pour SAS puisque CP3 sera absent face aux Spurs !
Lou par contre est de retour et quel retour puisque sa perf a permis à sa Team de retrouver le chemin de la victoire, prouvant s'il en était besoin que l'absence des meilleurs joueurs a une influence très grande sur le résultat des matchs (KL mis à part)
En attendant SAS croise les doigts pour que Gallinari se fasse une entorse avant la fin du mois smiley.gif


KL bien sûr, une évidence
Mais tu peux nous dire un mot de l'absence de Love et Irving en finale 2015 ? On a bien compris que c'était un plus pour Cleveland, en revanche je n'arrive pas à le mettre en cohérence avec ce que tu nous dis là.

C'est moi qui doit mal comprendre, ça va sans dire heyhey.gif
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
goofy a dit : Ce post m'a donné envie de faire un petit historique du parcours des Warriors en Playoffs

Ce post combine tout ce qu'il y a de pire sur ce forum :
- Il quote un post adressé à un autre et n'y répond même pas
- Il est inexact
- Il est de parti pris
- Il est de mauvaise foi
- Il est ironique et méprisant
- Il se conclut par un procès d'intention qui ne repose sur rien.

Je vais te répondre en deux temps :
1/ En remontant un de mes posts très récent.
2/ En te posant une question (et même trois) : Où veux tu en venir au juste ? Tu penses que les Warriors ne méritent aucun de leurs titres car comme tous les autres champions avant eux ils n'ont pas rencontré toutes les teams qualifiées en POs ? Ou/et parce qu'ils ont parfois rencontré des teams avec un ou plusieurs joueurs blessés, soit peu ou prou ce qu'ils ont vécu eux-mêmes en ayant eux aussi des blessés, comme du reste il y en a toujours eu in NBA history ?
Bref, ton post n'est ni fait ni à faire et en plus ça t'a pris du temps smiley.gif



Agrandir
Auteur anonyme Auteur Anonyme
Il oublie surtout de dire que les Spurs ont commencé la saison sans leurs 2 meilleurs meneurs et leur rookie et qu'ils jouent actuellement encore sans Murray (meilleur défenseur de l'équipe) sans Pau qui apporterait beaucoup d'expérience au banc et sans Walker.
goofy

(Mythe)
 Profil
Martin Baratino a dit :
Martin Baratino a dit : Schedule SAS jusqu'à la fin de l'année 2018 :
Prochain match MIN sans Teague, puis HOU (RAS côté infirmerie, pour l'instant smiley.gif ), puis deux matchs de suite face à un Denver décimé et enfin LAC qui ne gagne plus un match depuis que Lou Williams est HS.
PS : et je ne fais pas l'historique des récents matchs par manque de temps smiley.gif

MAJ
Finalement ça continue pour SAS puisque CP3 sera absent face aux Spurs !
Lou par contre est de retour et quel retour puisque sa perf a permis à sa Team de retrouver le chemin de la victoire, prouvant s'il en était besoin que l'absence des meilleurs joueurs a une influence très grande sur le résultat des matchs (KL mis à part)
En attendant SAS croise les doigts pour que Gallinari se fasse une entorse avant la fin du mois smiley.gif


Ce post m'a donné envie de faire un petit historique du parcours des Warriors en Playoffs :

Playoffs 2015
1er tour : vs Pelicans. Jrue Holiday blessé (limité à 55 minutes sur la série)
2ème tour : vs Grizzlies - RAS.
finale de conf : vs Rockets - Patrick Beverley out
finale NBA : vs Cavs - Kevin Love out, Kyrie Irving out

Playoffs 2016
1er tour : vs Rockets. RAS
2ème tour : Les Warriors évitent miraculeusement les Clippers car CP3 et Blake Griffin étaient bléssés et LAC qui avait l'avantage du terrain se fait sortir par une équipe faiblarde de Portland.
finale de conf : vs Thunder - RAS
finale NBA : le group coup de clim

Playoffs 2017
1er tour : vs Blazers. Jusuf Nurkic out
2ème tour : vs Jazz. George Hill (qui sortait sa meilleure saison en carrière) out
finale de conf : Kawhi Leonard out
finale NBA : RAS

Playoffs 2018
1er tour : vs Spurs. Kawhi Leonard out
2ème tour : vs Pelicans. Demarcus Cousins out
finale de conf : vs Rox. Chris Paul out alors que les Rox mènent 3-2
finale NBA : RAS

Soit en résumé :
2015 : 3 all star adverses blessés
2016 : gros coup de clim
2017 : 1 all star adverse blessé
2018 : 3 all star adverses blessés

Ce qui n'empêchera pas Bidul' de crier à la malédiction la prochaine fois qu'Alfonzo Mckinnie se fera une entorse smiley.gif
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
Martin Baratino a dit : Schedule SAS jusqu'à la fin de l'année 2018 :
Prochain match MIN sans Teague, puis HOU (RAS côté infirmerie, pour l'instant smiley.gif ), puis deux matchs de suite face à un Denver décimé et enfin LAC qui ne gagne plus un match depuis que Lou Williams est HS.
PS : et je ne fais pas l'historique des récents matchs par manque de temps smiley.gif

MAJ
Finalement ça continue pour SAS puisque CP3 sera absent face aux Spurs !
Lou par contre est de retour et quel retour puisque sa perf a permis à sa Team de retrouver le chemin de la victoire, prouvant s'il en était besoin que l'absence des meilleurs joueurs a une influence très grande sur le résultat des matchs (KL mis à part)
En attendant SAS croise les doigts pour que Gallinari se fasse une entorse avant la fin du mois smiley.gif
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
The Number 9 a dit : Tu vouvoies Bidul' maintenant ? smiley.gif

Disons qu'il respecte le fan de l'équipe dominante smiley.gif
Martin Baratino
Nice guy
(Légende)
 Profil
Schedule SAS jusqu'à la fin de l'année 2018 :
Prochain match MIN sans Teague, puis HOU (RAS côté infirmerie, pour l'instant smiley.gif ), puis deux matchs de suite face à un Denver décimé et enfin LAC qui ne gagne plus un match depuis que Lou Williams est HS.
PS : et je ne fais pas l'historique des récents matchs par manque de temps smiley.gif
Aller à la page :   1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9 – 10 – 11 – 12 – 13 – 14 – 15 – 16 – 17 – 18
 < Précédent  Suivant > 
sujet en lecture seule

 Sujet précédent < Detroit Pistons 2018/2019
 Sujet suivant > Charlotte Hornets 2018/2019
Messages par page
Dernier en 1er en dernier
  Aller en haut de page

Nouveaux messages depuis votre dernière visite : ()